Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

Russie : la vente de voyages vers la Turquie à nouveau autorisée

La décision, prise par Poutine, s'inscrit dans la reprise des relations commerciales entre Russie et Turquie

Vladimir Poutine le 24 septembre 2015. (Crédit : AFP/ RIA NOVOSTI / ALEXEI NIKOLSKY)
Vladimir Poutine le 24 septembre 2015. (Crédit : AFP/ RIA NOVOSTI / ALEXEI NIKOLSKY)

Le président Vladimir Poutine a réautorisé officiellement jeudi la vente par les tour-opérateurs russes de voyages vers la Turquie, interdite depuis novembre quand un bombardier russe avait été abattu par des F-16 turcs au-dessus de la frontière avec la Syrie.

M. Poutine a signé un décret stipulant que l’interdiction de la vente « par les tour-opérateurs russes aux citoyens russes de programmes touristiques prévoyant un séjour sur le territoire turc est devenue caduque », a annoncé le Kremlin dans un communiqué.

Le président russe a par ailleurs chargé le gouvernement de « prendre des mesures visant à lever l’interdiction des vols charter entre la Russie et la Turquie », selon le communiqué.

Vladimir Poutine a annoncé mercredi la levée des sanctions contre la Turquie dans le domaine touristique et la « normalisation » des relations commerciales entre les deux pays, à l’issue d’une conversation téléphonique avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, mettant fin à la brouille diplomatique provoquée par la mort du pilote russe dont l’avion avait été abattu.

Furieuse, la Russie avait alors rétabli à partir du 1er janvier 2016 les visas pour les Turcs, interdit les vols charter vers la Turquie et la vente de voyages vers ce pays par les tour-opérateurs russes, portant un coup dur au secteur du tourisme turc.

Moscou avait également adopté un embargo sur l’importation des fruits et légumes turcs et interdit aux employeurs russes d’embaucher des travailleurs turcs.

L’amélioration des relations entre les deux pays, après des mois de critiques et d’invectives violentes, est intervenue après que le Kremlin a annoncé lundi avoir reçu une lettre d’apaisement envoyée par Recep Tayyip Erdogan à Vladimir Poutine et affirmé que le président turc avait présenté ses « excuses » pour cette affaire.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.