Russie : ‘le Hezbollah et le Hamas ne sont pas des groupes terroristes’
Rechercher

Russie : ‘le Hezbollah et le Hamas ne sont pas des groupes terroristes’

Le ministre-adjoint russe des Affaires étrangères dit que l'organisation chiite libanaise est une force 'socio-politique légitime' au Moyen-Orient

Le vice ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov (Capture d'écran YouTube)
Le vice ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov (Capture d'écran YouTube)

La Russie ne considère pas le mouvement chiite libanais Hezbollah comme une organisation terroriste, a déclaré dimanche le ministre adjoint russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov à l’agence d’information Interfax.

Cette déclaration intervient alors que le Kremlin cherche à obtenir un consensus international sur les facteurs qui dans la guerre civile syrienne devraient être considérés comme des groupes terroristes dans le cadre des négociations politiques visant à mettre fin au conflit qui dure depuis près de cinq ans.

« Certains affiement que le Hezbollah est une organisation terroriste, » a dit Bogdanov. « Nous entretenons des contacts et des relations avec eux parce que nous ne les considérons pas comme une organisation terroriste. »

Le responsable russe a noté que des membres de l’aile politique du groupe terroriste chiite ont été légalement élus au Parlement libanais, et que l’organisation n’avait jamais effectué des attaques sur le sol russe. Il a ajouté que le mpuvement était une force « socio-politique légitime ».

Des combattants du Hezbollah portent les cercueils de leurs camarades qui ont été tués dans des combats en Syrie pendant leur enterrement le 21 septembre 2015 dans le ville de Baalbek dans la vallée de Bekaa dans l'est du Liban. Le Hezbollah est un allié clé du gouvernement syrien et a envoyé des combattants pour renforcer ses forces contre un soulèvement qui a commencé en mars 2011 (Crédit : AFP PHOTO / STR)
Des combattants du Hezbollah portent les cercueils de leurs camarades qui ont été tués dans des combats en Syrie pendant leur enterrement le 21 septembre 2015 dans le ville de Baalbek dans la vallée de Bekaa dans l’est du Liban. Le Hezbollah est un allié clé du gouvernement syrien et a envoyé des combattants pour renforcer ses forces contre un soulèvement qui a commencé en mars 2011 (Crédit : AFP PHOTO / STR)

Bogdanov a ajouté que la Russie ne considèrait pas non plus le Hamas basé à Gaza ni le parti de l’union démocratique kurde Parti comme des groupes terroristes.

La guerre civile en Syrie a débordé sur le Liban à plusieurs reprises, exacerbant les tensions entre sunnites et chiites du pays et faisant de nombreuses victimes.

Le Hezbollah, soutenu par l’Iran apporte un soutien militaire au président syrien Bachar Assad et a envoyé des milliers de soldats pour l’aider dans la bataille contre les forces rebelles dans le pays.

Tant le Hezbollah que le Hamas ont appelé à la destruction de l’Etat juif, ont combattu dans plusieurs guerres contre Israël, et ont lancé des attaques terroristes meurtrières contre des cibles civiles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...