Ryad appelle les pays arabes à « combattre le danger » que représente l’Iran
Rechercher

Ryad appelle les pays arabes à « combattre le danger » que représente l’Iran

Les relations diplomatiques sont rompues depuis janvier 2016 entre l'Arabie saoudite sunnite et l'Iran chiite

Réunion des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe au Caire, le 7 mars 2017. (Crédit : Khaled Desouki/AFP)
Réunion des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe au Caire, le 7 mars 2017. (Crédit : Khaled Desouki/AFP)

Le ministre saoudien de l’Intérieur, Abdel Aziz ben Saoud, a appelé mercredi à Alger les pays arabes à « combattre le danger » que représente l’Iran pour le monde arabe en prenant des « décisions fermes » contre Téhéran.

« Nous nous réunissons dans un moment où des événements successifs ciblent l’unité et la stabilité du monde arabe. Cela nous impose d’y faire face ensemble » et de prendre « des décisions fermes pour préserver notre sécurité et notre stabilité », a lancé le ministre saoudien, en ouvrant la 35e session du Conseil des ministres arabes de l’Intérieur (CMAI).

« Ce que fait l’Iran en terme d’ingérence dans différents pays du monde, notamment les pays arabes, son soutien au terrorisme, sa volonté de déstabiliser et de détruire les sociétés (…) doit être considéré comme un danger qu’il faut combattre », a-t-il poursuivi devant ses homologues de la Ligue arabe.

Les relations diplomatiques sont rompues depuis janvier 2016 entre l’Arabie saoudite sunnite et l’Iran chiite, qui s’opposent notamment dans de nombreux conflits et dossiers au Moyen-Orient, et le ton monte régulièrement entre les deux pays.

Au Yémen, Ryad est à la tête d’une coalition arabe qui soutient le gouvernement face aux rebelles chiites Houthis. Le royaume saoudien accuse Téhéran d’armer ces rebelles ainsi que de visées hégémoniques sur le Liban via le mouvement terroriste chiite du Hezbollah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...