Ryad et Amman signent des accords de coopération pour 3,5 milliards de dollars
Rechercher

Ryad et Amman signent des accords de coopération pour 3,5 milliards de dollars

Un fonds conjoint pour la promotion des investissements, sur des projets dans les domaines de l’énergie, l'environnement, la santé, l'habitat et l'eau, sera créé

Photo prise le 11 janvier 2015, montrant des réfugiés syriens debout à côté de tentes de l'ONU au camp de réfugiés de Zaatari, au nord est de la capitale jordanienne Amman. Plus d'1,1 millions de Syriens ont  passé la frontière vers le Liban et environ 600 000 sont en Jordanie, selon le HCR, le 28 Août 2015. Amman avance le chiffre de 1,4 million, soit 20 % de la population du royaume qui est pauvre en ressource (Cédit : AFP PHOTO / KHALIL MAZRAAWI)
Photo prise le 11 janvier 2015, montrant des réfugiés syriens debout à côté de tentes de l'ONU au camp de réfugiés de Zaatari, au nord est de la capitale jordanienne Amman. Plus d'1,1 millions de Syriens ont passé la frontière vers le Liban et environ 600 000 sont en Jordanie, selon le HCR, le 28 Août 2015. Amman avance le chiffre de 1,4 million, soit 20 % de la population du royaume qui est pauvre en ressource (Cédit : AFP PHOTO / KHALIL MAZRAAWI)

L’Arabie saoudite et la Jordanie ont signé une série d’accords de coopération d’une valeur de 3,5 milliards de dollars, à l’occasion d’une visite dans le royaume du roi saoudien Salmane, a rapporté mardi l’agence officielle jordanienne Pétra.

Les 15 accords de coopération ont été conclus lundi soir peu après l’arrivée à Amman du monarque saoudien qui doit participer mercredi au sommet annuel de la Ligue arabe.

Ils portent sur la création d’un fonds conjoint pour la promotion des investissements, sur des projets dans les domaines de l’énergie, l’environnement, la santé, l’habitat et l’eau, selon l’agence.

L’économie jordanienne a été sévèrement touchée par les conflits dans les pays voisins, l’Irak et la Syrie.

L’accueil de centaines de milliers de réfugiés syriens pèse lourdement sur le royaume dépourvu de ressources naturelles.

La Jordanie accueille mercredi le 28e le sommet de la Ligue arabe, un rendez-vous annuel des chefs d’Etats de la région qui doit être dominé par les conflits persistants en Syrie, Irak, Libye et Yémen.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...