Ryad exprime son « inquiétude » avant la décision américaine sur Jérusalem
Rechercher

Ryad exprime son « inquiétude » avant la décision américaine sur Jérusalem

Une telle décision "aura de sérieuses implications et compliquera encore plus le conflit israélo-palestinien", a averti l'Arabie saoudite

L'ambassade américaine à Tel Aviv. (Crédit : Flash90)
L'ambassade américaine à Tel Aviv. (Crédit : Flash90)

L’Arabie saoudite a exprimé mardi sa « profonde inquiétude » quant à une possible décision de Washington de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël, prévenant qu’elle aurait de sérieuses conséquences sur le conflit israélo-palestinien.

Le président américain Donald Trump doit se prononcer cette semaine sur un possible transfert de l’ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem dans un contexte de pressions internationales.

« L’Arabie saoudite (exprime) sa profonde inquiétude quant aux informations sur l’intention de l’administration américaine de reconnaître Israël comme la capitale d’Israël et de déplacer son ambassade à Jérusalem », a indiqué une source du ministère saoudien des Affaires étrangères, citée par l’agence officielle SPA.

Une telle décision « aura de sérieuses implications et compliquera encore plus le conflit israélo-palestinien. Elle fera aussi obstacle aux efforts actuels pour raviver le processus de paix », a-t-elle averti.

Le statut de Jérusalem est l’une des questions les plus sensibles du conflit israélo-palestinien. La communauté internationale n’a jamais reconnu la ville sainte comme capitale d’Israël, si bien que les ambassades étrangères sont installées à Tel-Aviv.

Hogan Gidley, un porte-parole de la Maison Blanche, a affirmé lundi que la décision du président Donald Trump n’était pas « une question de si » (l’ambassade américain sera effectivement déplacée de Tel-Aviv à Jérusalem) mais « une question de quand ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...