Ryad : L’Initiative de paix arabe reste la meilleure base pour la paix
Rechercher

Ryad : L’Initiative de paix arabe reste la meilleure base pour la paix

Le chef de la diplomatie saoudienne a indiqué qu'il n'y aurait pas de changement du texte proposé en 2002

Le ministre des Affaires étrangères saoudien, Adel al-Jubeir, intervenant lors d'une conférence de presse à Djeddah, en Arabie Saoudite, le 23 juillet 2015. (Crédit : AFP)
Le ministre des Affaires étrangères saoudien, Adel al-Jubeir, intervenant lors d'une conférence de presse à Djeddah, en Arabie Saoudite, le 23 juillet 2015. (Crédit : AFP)

L’initiative arabe proposant la reconnaissance d’Israël en échange d’un règlement global comporte « tous les éléments qui permettent de parvenir à la paix » au Proche-Orient, a affirmé vendredi à Paris le chef de la diplomatie saoudienne Adel Al-Jubeir.

Dans des déclarations aux journalistes à l’issue d’une réunion organisée par la France pour relancer le processus de paix, le ministre a démenti toute modification de cette initiative qui date de 2002, rappelant qu’elle prévoit que les pays arabes s’engagent à reconnaître Israël « en échange d’un retrait des territoires occupés en 1967 et de l’instauration d’un Etat palestinien avec Jérusalem-est pour capitale ».

Il a rappelé que cette initiative prévoyait « un accord de paix entre Israël et les pays arabes » et des « relations normales » entre les deux parties « en échange d’un retrait des territoires occupés en 1967 et de l’instauration d’un Etat palestinien avec Jérusalem-est pour capitale » notamment.

Les participants à la réunion organisée à Paris ont indiqué, dans un communiqué commun, qu’ils « accueillent favorablement l’offre de la France » de coordonner les efforts de paix au Proche-Orient, ainsi que « la perspective de tenir avant la fin de l’année une conférence internationale ».

La perspective de deux Etats israélien et palestinien est « en grave danger » et la situation est proche « d’un point de non-retour », a alerté pour sa part le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...