Saad Hariri : « Tous les Arabes doivent résister face à Israël »
Rechercher

Saad Hariri : « Tous les Arabes doivent résister face à Israël »

Le Premier ministre libanais a été reçu par le président égyptien Al Sissi, pour parler leadership et accords commerciaux dans le monde arabe

Saad Hariri, le 14 février 2013. (Crédit : capture d'écran Youtube/mtvlebanon)
Saad Hariri, le 14 février 2013. (Crédit : capture d'écran Youtube/mtvlebanon)

Saad Hariri, désigné Premier ministre du Liban en novembre 2016, était en visite officielle en Egypte le 23 mars dernier, rapporte L’Orient le Jour (OLJ), pour parler échanges commerciaux et coopération. Il s’est entretenu avec le président égyptien Abdel Fattah Al Sissi.

Dans une interview accordée à la télévision égyptienne, Saad Hariri, dont le père Rafic Hariri a été tué le 14 novembre 2005 a déclaré, alors que des suspicions très fortes pèsent sur la Syrie, : « Je sais qui a tué mon père, mais j’ai pris la décision de ne pas me venger, » rapporte OLJ.

Le Premier ministre n’a nié aucun des sujets qui l’opposent au président Michel Aoun, réputé proche du Hezbollah, la milice chiite télécommandée par Téhéran qui a phagocyté le Liban : ni l’influence de l’Iran, ni la possession d’armes par le Hezbollah.

Interrogé sur ce mouvement terroriste chiite, le Premier ministre a répondu : « Le Hezbollah est une affaire régionale et non pas uniquement libanaise a affirmé Saad Hariri. Qu’Israël ne vienne pas blâmer le Liban. La tentative de faire porter la responsabilité au Liban est une décision erronée de la part de l’État hébreu (…) Tous les Arabes doivent résister face à Israël. Pourquoi le Liban doit-il assumer cette responsabilité tout seul ? ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...