Rechercher

Saar recommande un ancien avocat général au poste d’assistant du procureur général

Sharon Afek a traité un certain nombre d'affaires très médiatisées pendant son mandat d'avocat général des armées, notamment celle du tireur de Hébron, Elor Azaria

L'Avocat général des armées, le général de division Sharon Afek, prend la parole lors d'une conférence à Tel Aviv, le 25 avril 2017. (Crédit: Roy Alima/Flash90)
L'Avocat général des armées, le général de division Sharon Afek, prend la parole lors d'une conférence à Tel Aviv, le 25 avril 2017. (Crédit: Roy Alima/Flash90)

Le ministre de la Justice Gideon Saar a annoncé mercredi qu’il recommandera l’ancien avocat général des armées, Sharon Afek pour le rôle de procureur général adjoint.

Sa nomination a été approuvée à l’unanimité par un comité de sélection dirigé par la procureure générale, Gali Baharav-Miara.

« L’avocat Sharon Afek est un modèle d’excellence, une référence en matière de service public ; je suis convaincu de sa capacité à apporter une contribution unique et significative au ministère de la Justice et au système judiciaire », a déclaré Saar dans un communiqué.

Le ministre de la Justice devrait soumettre sa nomination à l’approbation du gouvernement dès dimanche, selon le site d’information Ynet.

Afek, premier major-général ouvertement homosexuel du pays, a servi dans l’armée à des postes juridiques pendant 25 ans avant d’être nommé avocat général des armées en octobre 2015, en remplacement du major-général (réserviste), Dan Efroni.

Au cours de son mandat, Afek a traité un certain nombre d’affaires très médiatisées, notamment les retombées d’un incident survenu en 2016, au cours duquel le soldat Elor Azaria a abattu un agresseur palestinien maîtrisé à Hébron, avant d’être condamné pour homicide involontaire.

L’ancien soldat de Tsahal, Elor Azaria, condamné pour homicide involontaire pour avoir abattu un attaquant palestinien neutralisé en mars 2016 dans la ville d’Hébron, en Cisjordanie, comparaît devant une commission de libération conditionnelle au siège de l’armée à Tel Aviv, le 14 mars 2018. (Crédit: Flash90)

Les conservateurs ont prévu de s’opposer à cette nomination en raison de sa gestion de l’affaire Azaria et de son orientation sexuelle.

Le député du Likud Shlomo Karhi a déclaré que la première mission du « gouvernement de droite nationaliste qui sera bientôt mis en place sera de se débarrasser de cet homme au plus vite. »

Après avoir pris sa retraite de Tsahal en 2021, l’avocate-générale de Tsahal,  Yifat Tomer-Yerushalmi, deuxième femme major-générale dans l’histoire du pays, a succédé à Afek.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...