Saint-Mandé et Akko célèbrent les 8 ans de leur jumelage avec « Amor »
Rechercher

Saint-Mandé et Akko célèbrent les 8 ans de leur jumelage avec « Amor »

Une "grande soirée" le 23 mai et un ciné-débat autour du film de Raphaël Rebibo sont organisés à Saint-Mandé

Le port d'Akko (Crédit : CC BY Yaniv Ben-Arie/Flickr)
Le port d'Akko (Crédit : CC BY Yaniv Ben-Arie/Flickr)

Les villes de Saint-Mandé, dans le Val-de-Marne en France, et Akko, dans le nord d’Israël, sont jumelées depuis 2011. Cette année, elles célébreront donc les huit ans de leur jumelage.

A cette occasion, la municipalité de Saint-Mandé organise à l’Hôtel de Ville une « grande soirée » le 23 mai, à 18h30. Seront notamment présents Aliza Bin-Noun, ambassadrice d’Israël en France, et Shimon Lankri, maire d’Akko.

« Des spécialités culinaires et une dégustation de vins israéliens, dans une ambiance musicale à l’unisson, une exposition de photos et vidéos retraçant les richesses d’Akko, permettront de vivre, le temps d’une soirée, à l’heure israélienne », affirme la ville sur son site.

La veille, mercredi 22 mai, à 19h30, au même endroit, est organisé un ciné-débat autour du film « Amor » du réalisateur franco-israélien Raphaël Rebibo, qui sera présent lors de l’évènement.

Sélectionné dans plus de 15 festivals, le film a obtenu le 2e prix du Public au FCI Ciné Croisette Cannes 2017. Le film narre l’histoire de Daniel, de retour dans son village en Israël après avoir erré en Europe. « Le film explore les profondeurs de ce que l’amour exige parfois de nous et comment les souvenirs fragiles et éphémères, sont parfois tout ce que nous avons, » affirme l’équipe du film.

Les invitations pour ces évènements, gratuites, sont à retirer sur le site de la Confédération des Juifs de France et des amis d’Israël.

Le protocole de jumelage entre les deux villes a été signé à la date symbolique du 29 novembre – 64e anniversaire du vote historique de l’ONU donnant naissance à l’État d’Israël. En 2011, lors de la signature, Shimon Lankri avait ironisé en affirmant que, si Akko avait résisté face à Napoléon, elle avait « finalement était conquise par Patrick Beaudouin [le maire de Saint-Mandé] ».

Les deux municipalités organisent régulièrement divers évènements dans le cadre de leurs activités de jumelage.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...