Rechercher

Saluts nazis et cocktails Molotov lors de heurts dans une école grecque

Deux élèves blessé, 6 arrestations et 40 autres détenues ; L'attaque contre des manifestants de gauche a été soutenue par l'aile jeunesse du parti néo-nazi Aube dorée

Des membres du parti néo-nazi Aube dorée en soutien au leader du parti en 2014. (Crédit : ANGELOS TZORTZINIS / AFP)
Des membres du parti néo-nazi Aube dorée en soutien au leader du parti en 2014. (Crédit : ANGELOS TZORTZINIS / AFP)

Des jeunes faisant des saluts nazis et lançant des cocktails Molotov ont affronté mercredi des manifestants de gauche dans un établissement scolaire en Grèce, forçant la police anti-émeute à intervenir avec des gaz lacrymogènes, ont déclaré des officiers et des témoins.

Deux élèves ont été blessés et ont dû recevoir des soins à l’hôpital après les affrontements dans un lycée professionnel de la ville de Thessalonique, dans le nord du pays, ont annoncé les autorités locales. Six personnes ont été arrêtées et 40 autres ont été détenues, selon la police.

L’attaque contre les manifestants de gauche a été soutenue par l’aile jeunesse du groupe politique d’extrême droite Aube dorée qui est devenu en 2012 le troisième parti du Parlement grec au milieu de la crise financière de 2009.

Le soutien au parti a depuis diminué – il n’a pas été élu au Parlement lors des dernières élections de 2019 – mais il reste néanmoins populaire dans certaines parties du nord de la Grèce.

Le groupe est entré dans l’école vêtu de noir, les visages des jeunes dissimulés derrière des masques, des cagoules et des casques, lançant des cocktails Molotov et des pierres sur un groupe rival rassemblé devant l’école, ont indiqué la police et un journaliste de l’AFP.

Certains des jeunes rassemblés à l’intérieur de l’école sont vus sur des vidéos, publiées dans les médias grecs et vus par des journalistes de l’AFP, faisant des saluts nazis.

« Nous sommes profondément préoccupés par le fait que (le groupe) soit entré et sorti de l’école sans être dérangé et sans aucune intervention de la direction de l’école », a déploré une association régionale de parents et de tuteurs.

C’était le dernier d’une série d’incidents violents qui ont eu lieu dans cette école ces derniers jours. La semaine dernière, des étudiants de gauche ont été agressés, alors qu’ils distribuaient des tracts contre une récente réforme de l’éducation.

Mardi, un rassemblement organisé à nouveau devant la même école par des groupes de gauche pour protester contre l’agression est également devenu violent.

Le ministère grec de l’Éducation a condamné les violences et a appelé à une enquête du procureur.

Le mouvement de jeunesse d’Aube dorée a publié une déclaration félicitant les auteurs de l’attaque et exprimant leur soutien.

L’année dernière, un tribunal grec a statué qu’Aube dorée fonctionnait comme une organisation criminelle et a condamné des membres de sa direction, y compris d’anciens législateurs, à jusqu’à 13 ans de prison.

Le parti d’extrême droite lors des dernières élections nationales de 2019 n’a pas obtenu le soutien nécessaire pour siéger au Parlement grec. Mais il a continué à être populaire dans le nord de la Grèce, se classant à la quatrième place dans de nombreuses villes, dont Thessalonique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...