Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

Sam Altman : Israël aura un « énorme rôle » à jouer dans la révolution de l’IA

Le créateur de l’interface ChatGPT a rencontré le président Herzog et s'est adressé à des leaders de la high-tech et à des étudiants

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Les cofondateurs d'OpenAI, Sam Altman (au centre) et Ilya Sutskever (à droite), lors d'une table ronde, à l'université de Tel Aviv, le 5 juin 2023. (Crédit : Chen Galili)
Les cofondateurs d'OpenAI, Sam Altman (au centre) et Ilya Sutskever (à droite), lors d'une table ronde, à l'université de Tel Aviv, le 5 juin 2023. (Crédit : Chen Galili)

Le PDG d’OpenAI, Sam Altman, a déclaré lundi qu’il était impressionné par le réservoir de talents en Israël et s’est dit convaincu que l’écosystème technologique local jouera un « énorme rôle » dans la révolution de l’intelligence artificielle (IA) qui transformera le monde dans les années à venir.

« Il y a deux choses que j’ai observées qui sont propres à Israël. La première est la densité de talents et la seconde est l’acharnement, le dynamisme et l’ambition des entrepreneurs israéliens », a déclaré Altman lors d’un événement à l’université de Tel Aviv. « Ces deux éléments combinés sont optimaux pour conduire à une prospérité incroyable en termes de recherche et d’applications de l’IA. »

Altman est arrivé en Israël cette semaine dans le cadre d’une tournée mondiale visant à rencontrer des utilisateurs et des développeurs d’IA ainsi que des décideurs politiques. À l’université de Tel Aviv, Altman et Ilya Sutskever, les créateurs de ChatGPT – le chatbot viral lancé à la fin de l’année dernière qui imite l’écriture humaine – ont été accueillis par Nadav Cohen de l’école d’informatique de l’université de Tel Aviv.

ChatGPT est un outil basé sur un modèle de langage de grande taille formé à partir de données textuelles pour répondre à des questions ou à des messages-guides comme le ferait un humain.

Altman et Sutskever ont discuté des menaces et des défis que l’IA et la super-intelligence apporteront à l’avenir et ont répondu aux questions des étudiants, des scientifiques des données, des développeurs d’IA et des professionnels de la high-tech.

Avec le soutien du milliardaire Elon Musk, Altman a créé OpenAI en 2015, un laboratoire de recherche et de développement dont la mission est de veiller à ce que l’IA profite à l’ensemble de l’humanité. Altman a fondé le laboratoire d’IA avec Sutskever, qui est également le scientifique en chef d’OpenAI. Sutskever, d’origine russe, a grandi en Israël et s’est installé au Canada avec sa famille à l’âge de 16 ans.

Les deux pionniers de la high-tech ont encouragé les développeurs et les entrepreneurs israéliens à s’aventurer sur le territoire inconnu de l’IA, qui, selon eux, offre un grand nombre d’opportunités et d’applications positives.

Sam Altman, à gauche, PDG d’OpenAI, s’entretenant avec Michal Braverman-Blumenstick, directrice de la recherche et du développement de Microsoft Israël, le 5 juin 2023. (Crédit : Amir Barkol)

« Je vous dirai simplement de foncer, de le faire », s’est enthousiasmé Sutskever.

Dans le même temps, Altman et Sutskever ont insisté sur la nécessité de prendre au sérieux les menaces existentielles de l’IA en créant un organisme de régulation des frontières, semblable aux organismes de contrôle de l’énergie nucléaire, afin de la limiter et de l’utiliser de manière responsable. Avec le développement rapide des modèles d’IA et leur utilisation rapide, les législateurs du monde entier envisagent de réglementer la technologie et de traiter les questions de sécurité et d’autres dangers potentiels.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé lundi des projets de politique nationale en matière d’IA, tant dans le domaine civil que dans celui de la sécurité. Netanyahu a déclaré qu’il s’était entretenu dimanche soir avec Musk, de Tesla, sur la nécessité pour les gouvernements de comprendre à la fois les opportunités et les dangers de l’IA et sur la possibilité pour Israël de devenir un « acteur mondial important dans ce domaine ».

« Nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère pour l’humanité, une ère d’intelligence artificielle », a déclaré Netanyahu. « Les choses changent à un rythme vertigineux et Israël doit formuler une politique nationale sur cette question. »

Netanyahu a déclaré que lors d’une conversation téléphonique avec Altman, l’entrepreneur technologique s’est également dit convaincu qu’Israël pourrait devenir un « acteur mondial majeur dans ce domaine ». Au cours de la conversation, les deux hommes ont discuté des « opportunités et des défis auxquels le monde et l’État d’Israël sont confrontés dans le domaine de l’IA », selon le Bureau du Premier ministre. Une partie de la conversation a également porté sur la coopération dans le domaine du développement de l’IA.

Le président israélien Isaac Herzog, à gauche, rencontrant le PDG d’OpenAI Sam Altman, le 5 juin 2023. (Crédit : Amos Ben-Gershom/GPO)

Plus tôt dans la journée de lundi, Altman a rencontré le président Isaac Herzog, ainsi que Sutskever, qui est également le scientifique en chef d’OpenAI, son directeur de l’exploitation, Brad Lightcap, et sa vice-présidente de la politique publique, Anna Makanju. Altman a ensuite visité le centre de recherche et de développement de Microsoft en Israël. Le géant américain de la technologie a investi des milliards de dollars dans OpenAI.

Altman a déclaré à Herzog que sa visite en Israël était « très spéciale » pour lui.

« La vitesse à laquelle la communauté technologique et les start-ups israéliennes adoptent l’IA est incroyable à observer », a déclaré Altman. « L’énergie déployée pour exploiter la technologie et ses avantages est fantastique à voir, et je suis sûr qu’Israël jouera un rôle important – sa communauté technologique est vraiment étonnante. »

Les deux hommes ont discuté des risques et des avantages de l’IA et de la rapidité avec laquelle la technologie se développe. Herzog a fait part de son intérêt personnel à mener un débat en Israël et dans le monde sur l’éthique et la moralité, ainsi que sur d’autres aspects de la technologie de l’IA.

« Il est clair qu’à côté des grandes possibilités offertes par cette incroyable technologie, il existe également de nombreux risques pour l’humanité et l’indépendance des êtres humains à l’avenir », a fait remarquer Herzog. La médecine sera considérablement améliorée par l’IA, mais les questions d’éthique et de moralité, les questions de « fake news » (fausses nouvelles), montrent les risques.

Lors de sa visite au centre de R&D de Microsoft Israël, Altman a rencontré sa directrice-générale, Michal Braverman-Blumenstyk, et certains employés.

« Les avancées réalisées par OpenAI sont à l’origine d’un progrès humain sans précédent, comparable à l’impact de la révolution Internet », a commenté Braverman-Blumenstyk. « J’ai été vraiment impressionnée par le dévouement de Sam à promouvoir l’utilisation responsable de l’intelligence artificielle en vue d’un changement positif ».

Au début de l’année, Microsoft a annoncé qu’elle soutenait OpenAI et, ces dernières semaines, alors que le géant américain de la technologie prévoit de mettre l’IA à la portée du plus grand nombre, elle a commencé à apporter des améliorations à ses systèmes et applications en intégrant des fonctionnalités de ChatGPT dans ses produits, notamment la plateforme Teams et le moteur de recherche Bing. Elle devrait également adapter l’application à sa suite Office.

« En intégrant les technologies OpenAI dans les produits Microsoft, nous nous positionnons à l’avant-garde du paysage technologique mondial », a déclaré Braverman-Blumenstyk.

En réponse à une question sur la faisabilité de l’ouverture d’une succursale locale d’OpenAI en Israël, Altman a déclaré que l’entreprise préférait travailler ensemble et en un seul lieu, mais qu’elle examinait différentes options pour investir en Israël, a indiqué Microsoft dans un communiqué.

Microsoft exploite actuellement un certain nombre de centres de développement en Israël, notamment à Herzliya, Haïfa, Tel Aviv et Nazareth. Le géant de la technologie emploie plus de 2 000 personnes en Israël, travaillant principalement dans le domaine de la R&D, sur des projets tels que la cyber-sécurité, les technologies d’IA, le big data et les soins de santé.

Après sa visite éclair en Israël lundi, Altman a prévu de se rendre cette semaine en Jordanie, au Qatar, aux Émirats arabes unis, en Inde et en Corée du Sud.

Dans le cadre de la tournée mondiale de l’OpenAI entamée début mai, l’entrepreneur d’origine juive s’est déjà rendu à Toronto, Washington, Rio de Janeiro, Lagos et Lisbonne. Altman a également rencontré des entrepreneurs, des chefs d’État et des décideurs politiques à Madrid, Varsovie, Paris, Londres et Munich.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.