Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Sanctions : le Royaume-Uni cible l’Iran, soutien du Hamas et du Jihad islamique

En juillet, Londres, avait dévoilé un nouveau dispositif renforçant ses pouvoirs pour cibler les décisionnaires de Téhéran

Le secrétaire d'État aux Affaires étrangères David Cameron quitte le 10 Downing Street, à Londres, après une réunion du cabinet, le 5 décembre 2023. (Crédit :  AFP)
Le secrétaire d'État aux Affaires étrangères David Cameron quitte le 10 Downing Street, à Londres, après une réunion du cabinet, le 5 décembre 2023. (Crédit : AFP)

Le Royaume-Uni a annoncé jeudi, en coordination avec les Etats-Unis, des sanctions visant l’Iran et ses relations avec les mouvements terroristes palestiniens Hamas et Jihad islamique en guerre contre Israël.

En juillet, Londres, avait dévoilé un nouveau dispositif renforçant ses pouvoirs pour cibler les décisionnaires de Téhéran pour leurs « activités hostiles » au Royaume-Uni ou à l’étranger.

A l’occasion de l’entrée en vigueur de ce mécanisme, le ministère des Affaires étrangères a annoncé viser avec des interdictions de séjour et des gels éventuels d’actifs la branche palestinienne de la Force Al-Qods, l’unité d’élite des Gardiens de la révolution en Iran, ainsi que sept personnalités liées à cette organisation ou accusés d’œuvrer à la « déstabilisation d’Israël ».

Parmi ces dernières figure notamment le chef de la Force Al-Qods, Esmaïl Qaani. Cette force figure depuis 2019 sur la liste des « organisations terroristes étrangères » des Etats-Unis.

Sont également ciblés des représentants du Hamas et du Jihad islamique en Iran.

Cité dans un communiqué, le chef de la diplomatie britannique David Cameron a dénoncé une attitude « inacceptable » de l’Iran, accusé d’ « user de son influence pour déstabiliser le Moyen-Orient ».

Téhéran est l’un des principaux soutiens internationaux du Hamas, qui a lancé le 7 octobre une attaque sanglante sans précédent contre des civils d’une ampleur et d’une violence jamais vues depuis la création d’Israël en 1948 – le pire pogrom depuis la Shoah.

En représailles, Israël a déclaré une guerre pour « anéantir » le mouvement islamiste palestinien Hamas.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.