Israël en guerre - Jour 281

Rechercher

Sara Netanyahu exhorte le pape François à exiger la libération de tous les otages

L'épouse du Premier ministre a écrit une lettre ouverte pour demander au souverain pontife d'intervenir personnellement pour remédier au sort des 129 otages toujours détenus à Gaza

Le pape François arrivant pour son audience générale hebdomadaire, sur la place Saint-Pierre, au Vatican, le 22 novembre 2023. (Crédit : Andrew Medichini/AP Photo)
Le pape François arrivant pour son audience générale hebdomadaire, sur la place Saint-Pierre, au Vatican, le 22 novembre 2023. (Crédit : Andrew Medichini/AP Photo)

Sara Netanyahu, l’épouse du Premier ministre, a écrit dimanche une lettre ouverte au pape François, lui demandant son « intervention personnelle » dans le sort des 129 otages détenus à Gaza depuis leur enlèvement par le groupe terroriste palestinien du Hamas le 7 octobre.

« Votre Sainteté, je vous demande d’intervenir personnellement dans cette affaire. Veuillez user de votre influence pour exiger la libération inconditionnelle et sans délai de tous les otages », a-t-elle écrit.

« Veuillez également demander à la Croix-Rouge de se rendre instamment auprès de tous les otages et de leur fournir des médicaments vitaux. Jusqu’à présent, la Croix-Rouge n’a pas insisté sur ces points. Votre intervention pourrait faire pencher la balance et sauver de précieuses vies. »

Sara Netanyahu a tout particulièrement souligné le sort de Noa Argamani, 25 ans, dont l’enlèvement a été filmé dans des séquences vidéo poignantes.

Une lettre envoyée par Sara Netanyahu, l’épouse du Premier ministre, au pape François le 24 décembre 2023, l’exhortant à demander la libération des otages de Gaza. (Autorisation)

« Noa a été enlevée lors d’un festival de musique paisible qui s’est transformé en un bain de sang perpétré par le Hamas. La terreur dans ses yeux, filmée lors de son enlèvement, est palpable », a-t-elle précisé.

La mère de Noa, Liora Argamani, née en Chine, lutte contre un cancer du cerveau de stade quatre.

« Je ne sais pas combien de temps il me reste. Je souhaite avoir la chance de voir ma Noa à la maison. Noa, je veux te dire que si je ne te vois pas, sache que nous avons fait tout ce que nous pouvions pour que tu sois libérée rapidement. Le monde entier t’aime », a-t-elle déclaré fin novembre dans un message vidéo douloureux dans lequel elle implore de revoir sa fille.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.