Sara Netanyahu passe un test au détecteur de mensonges avant sa probable inculpation
Rechercher

Sara Netanyahu passe un test au détecteur de mensonges avant sa probable inculpation

L’épouse du Premier ministre, soupçonnée de détournement de fonds publics, sera bientôt mise en examen, selon la Deuxième chaîne

Sara Netanyahu pendant une visite à des enfants malades du cancer et à leurs parents à Jérusalem, le 15 juin 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Sara Netanyahu pendant une visite à des enfants malades du cancer et à leurs parents à Jérusalem, le 15 juin 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Sara Netanyahu, l’épouse du Premier ministre, a passé un test privé au détecteur de mensonges avant sa mise en examen attendue, pour tenter de soutenir sa version des faits, a annoncé samedi la Deuxième chaîne.

Vendredi, la chaîne a annoncé que le procureur général, Avichai Mandelblit, était prêt à annoncer sa décision sur l’inculpation de Sara Netanyahu pour détournement de fonds publics concernant ses dépenses domestiques privées.

Netanyahu a passé un test privé au centre Tal Polygraph de sa « propre initiative », afin de « prouver sa version des faits », a indiqué le centre, selon le reportage. Le centre a précisé qu’il avait été montré qu’elle disait la vérité.

Les tests de détecteurs de mensonges ne sont pas recevables par les tribunaux israéliens, et ne peuvent être utilisés que comme une indication des évènements.

Le procureur général Avichai Mandelblit lors de la conférence de l'Association du barreau israélien à Tel Aviv, le 29 août 2017. (Crédit : Roy Alima/Flash90)
Le procureur général Avichai Mandelblit lors de la conférence de l’Association du barreau israélien à Tel Aviv, le 29 août 2017. (Crédit : Roy Alima/Flash90)

Des sources proches de l’enquête ont dit vendredi à la Deuxième chaîne que Mandelblit annoncerait probablement la mise en examen dans les deux prochaines semaines.

Les résultats du test au détecteur de mensonges ont été donnés par Netanyahu au journaliste Yoav Yitzchak, a annoncé la Deuxième chaîne.

A la question « avez-vous critiqué [l’employé de la résidence du Premier ministre] Menny Naftali pour avoir commandé trop de nourriture pour la résidence du Premier ministre », Netanyahu a répondu oui.

Elle a répondu par la négative à trois autres questions :

« Avez-vous ordonnez aux responsables d’augmenter artificiellement le nombre d’invités aux repas de la résidence du Premier ministre ? »

« Avez-vous déjà demandé à des employés de classer des évènements privés comme des évènements officiels ? »

« Etiez-vous informée à ce moment du non respect des règles concernant les commandes de nourriture et d’autres produits pour la résidence du Premier ministre ? »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...