Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Sara Netanyahu sera à Londres pendant le témoignage d’Arnon Milchan

L'épouse de Benjamin Netanyahu pourra alerter l'équipe de la défense si le témoin ment ; Netanyahu assistera à l'audience depuis Jérusalem

Sara Netanyahu arrivant pour une audience au tribunal de première instance de Tel Aviv, le 12 juin 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
Sara Netanyahu arrivant pour une audience au tribunal de première instance de Tel Aviv, le 12 juin 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Les avocats du Premier ministre Benjamin Netanyahu ont demandé lundi que son épouse, Sara, soit présente dans la salle à Londres lorsque le magnat d’Hollywood Arnon Milchan, un témoin clé dans le procès pour corruption du Premier ministre, témoignera par liaison vidéo.

La semaine dernière, le tribunal de Jérusalem a approuvé la demande soumise par Milchan qui réclamait de pouvoir témoigner en visioconférence depuis l’ambassade d’Israël à Londres. Il avait expliqué ne pas pouvoir pas se rendre en Israël pour des raisons de santé.

Les procureurs ont demandé qu’il témoigne à distance à partir du 18 juin.

« Mme Netanyahu est bien informée et elle pourra nous donner les indications nécessaires pour intervenir si quelque chose est vrai ou faux », a déclaré l’avocat de Netanyahu, Maître Amit Hadad.

« Mon client voudrait exercer son droit à être présent dans la salle lors de ce témoignage, mais c’est malheureusement impossible parce que le Premier ministre ne peut pas se permettre de rester à Londres pendant deux ou trois jours », a déclaré Hadad à la Cour.

Au lieu de cela, le Premier ministre sera dans la salle du tribunal de Jérusalem pour assister au témoignage de Milchan, a précisé l’avocat.

Milchan est un témoin dans l’Affaire 1 000, qui tourne autour des cadeaux de luxe reçus par Netanyahu et sa famille de la part de riches bienfaiteurs, dont Milchan, et des contreparties qu’il est accusé d’avoir fournies en retour. L’acte d’accusation contre Netanyahu affirme qu’il a aidé Milchan à obtenir des visas américains et à bénéficier d’avantages réglementaires et fiscaux liés à ses intérêts commerciaux.

L’accusation affirme que Netanyahu a aidé Milchan en échange d’un approvisionnement continu en produits de luxe – notamment des cigares, du champagne et des bijoux – qui avaient été offerts au Premier ministre et à son épouse, Sara. La défense de Netanyahu dans l’Affaire 1 000 a déclaré qu’il ne savait pas que sa femme recevait des cadeaux de Milchan et d’un autre associé milliardaire, James Packer.

Arnon Milchan à son arrivée à la première du film ‘Widows’, projeté au gala d’ouverture du Festival du film de Londres BFI, à Londres, le 10 octobre 2018. (Crédit : Vianney Le Caer/Invision/AP)

Milchan a été interrogé à plusieurs reprises par la police au cours de l’enquête. Il avait été interrogé pour la dernière fois en Israël en 2016 et il avait rencontré des enquêteurs à l’étranger en 2017.

Outre ses problèmes de santé, le quotidien Haaretz a rapporté vendredi que le producteur craignait des actions potentielles à son encontre et à l’encontre de sa famille de la part des partisans de Netanyahu s’il revenait en Israël pour témoigner, vraisemblablement en raison de cas de harcèlement qui ont pu prendre pour cible les procureurs et certains témoins dans le cadre de ce procès – avec notamment des menaces de mort.

L’article fait également état des voyages effectués par Milchan au cours des deux dernières années, malgré les informations portant sur sa mauvaise santé, et il précise qu’il a voyagé en jet privé entre ses propriétés de Bora Bora, de Malibu et du comté de Sussex en Angleterre, et qu’il s’est également rendu à Las Vegas.

Milchan n’a pas été inculpé dans l’Affaire 1 000, tandis que Netanyahu a été mis en examen pour fraude et abus de confiance. Le Premier ministre est également jugé dans trois affaires, pour un chef d’accusation de corruption et trois chefs d’accusation de fraude et d’abus de confiance. Il n’a cessé de clamer son innocence et il accuse la police, les procureurs et les médias d’avoir ourdi un complot à son encontre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.