Israël en guerre - Jour 195

Rechercher

Sciences Po : Un hommage à David Gritz, tué dans un attentat à Jérusalem en 2002

David étudiait la philosophie à Nanterre et la politique à Sciences Po, et avait obtenu une bourse d'un an pour préparer son doctorat à l'université hébraïque de Jérusalem

David Gritz. (Crédit : Autorisation)
David Gritz. (Crédit : Autorisation)

David Gritz était un étudiant français, tué le 31 juillet 2002 dans une attaque du Hamas à l’université hébraïque de Jérusalem.

Ce jeudi, un hommage lui a été rendu à Sciences Po Paris, et une plaque à son nom a été posée dans l’amphithéâtre Boutmy après un long militantisme de l’Union des étudiants juifs de France.

Nevanka Gritz, la mère de David, Mathias Vicherat, directeur de Sciences Po, Catherine Chalier, sa professeure de philosophie, ou encore Dror Even-Sapir, journaliste, camarade rescapé de l’attentat, sont intervenus. Francois Zimeray, ambassadeur en charge des droits de l’homme, était présent.

David avait 24 ans au moment de sa mort. Il était né en banlieue parisienne, d’un père juif américain, enseignant et jazzman, et d’une mère serbo-croate catholique, artiste sculpteuse.

Il étudiait la philosophie à Nanterre et la politique à Sciences Po, et avait obtenu une bourse d’un an pour préparer son doctorat à l’université hébraïque de Jérusalem. Son sujet de recherche était le totalitarisme et le pluralisme.

Polyglotte, il était passionné par la pensée et la culture juives et était un grand lecteur d’Emmanuel Levinas. Il adorait le violon, le piano et la guitare.

Il était arrivé à Jérusalem quinze jours avant sa mort. L’attentat avait ravagé une cafétéria de l’université de Jérusalem, et huit autres personnes ont été tuées.

Comme toujours aujourd’hui après chaque attaque, des milliers de Palestiniens étaient descendus danser dans les rues de Gaza pour célébrer la mort d’Israéliens et de Juifs.

L’attentat se voulait une être une riposte à une opération menée par l’armée israélienne contre un chef du Hamas à Gaza, pendant la deuxième Intifada.

David repose au cimetière Montparnasse.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.