Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

Séisme : Le Maroc accepte l’aide de 4 pays

Tout en remerciant tous les pays pour l'aide proposée, le Maroc a accepté celle de quatre d'entre eux "après avoir procédé à une évaluation minutieuse des besoins sur le terrain"

Un homme marchant avec ses affaires dans les décombres d'une ruelle de la Vieille Ville de Marrakech, endommagée par le tremblement de terre, au Maroc, le 9 septembre 2023. (Crédit : Fadel Senna/AFP)
Un homme marchant avec ses affaires dans les décombres d'une ruelle de la Vieille Ville de Marrakech, endommagée par le tremblement de terre, au Maroc, le 9 septembre 2023. (Crédit : Fadel Senna/AFP)

Le Maroc a annoncé dimanche avoir accepté l’aide de quatre pays seulement après le puissant séisme qui l’a frappé : l’Espagne, la Grande-Bretagne, le Qatar et les Émirats arabes unis.

Le ministère de l’Intérieur a indiqué dans un communiqué que le Maroc avait répondu favorablement, « à ce stade », aux offres de ces quatre pays « d’envoyer des équipes de recherche et sauvetage », alors que plusieurs autres États, notamment la France, se sont dits prêts à apporter leur aide.

Les équipes de sauvetage espagnole, britannique, qatarie et émiratie « sont entrées ce jour (dimanche) en contact » avec leurs homologues au Maroc en vue de coordonner leurs efforts, a ajouté cette même source.

Tout en remerciant tous les pays qui ont proposé l’envoi de secouristes, le ministère affirme que le Maroc a accepté celle de quatre d’entre eux uniquement « après avoir procédé à une évaluation minutieuse des besoins sur le terrain et en tenant compte du fait qu’une absence de coordination pourrait être contre-productive ».

D’autres offres pourraient être acceptées à l’avenir « si les besoins devaient évoluer », précise le communiqué.

De nombreux pays, de la France aux États-Unis, en passant par Israël, avaient proposé leur aide au Maroc après le séisme dévastateur qui a fait plus de 2 100 morts.

La France est prête à « intervenir » pour venir en aide au Maroc « à la seconde » où les autorités marocaines le demanderont, a ainsi déclaré dimanche le président Emmanuel Macron.

« Nous avons mobilisé l’ensemble des équipes techniques et de sécurité pour pouvoir intervenir quand les autorités du Maroc le jugeront utile », a-t-il dit lors d’une conférence de presse à l’issue du sommet du G20 à New Delhi, qualifiant le séisme de « tragédie qui nous touche tous ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.