Selon Eizenkot, l’opération des tunnels du Hezbollah prendra plusieurs semaines
Rechercher

Selon Eizenkot, l’opération des tunnels du Hezbollah prendra plusieurs semaines

L'armée a par ailleurs diffusé une vidéo des membres du Hezbollah travaillant sur les tunnels frontaliers

Gadi Eizenkot, chef d'état-major de l'armée israélienne, pendant la conférence de Herzliya, le 20 juin 2017. (Crédit : Hagai Fried/conférence de Herzliya)
Gadi Eizenkot, chef d'état-major de l'armée israélienne, pendant la conférence de Herzliya, le 20 juin 2017. (Crédit : Hagai Fried/conférence de Herzliya)

Le chef de l’Etat-major israélien Gadi Eizenkot a expliqué mardi que l’opération devrait durer quelques semaines et qu’elle sera dirigée par le responsable du Commandement du nord, le général de division Yoel Strick.

« Nous avons lancé ce matin une action visant à déjouer l’intrusion du Hezbollah sur notre territoire et à améliorer la situation sécuritaire dans le sud… nous continuons à frapper et à mettre à mal l’enracinement iranien dans le nord », a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse.

S’efforçant apparemment de parer les critiques qui ont laissé entendre que la décision de mettre en oeuvre l’opération Bouclier du nord avait été liée aux appels récents de la police à inculper le Premier ministre Benjamin Netanyahu, Eizenkot a expliqué que les militaires étaient venus au cabinet de sécurité avec la recommandation de commencer l’opération « une fois que les conditions seraient réunies », il y a environ un mois.

Selon Eizenkot, le cabinet a approuvé l’opération le 7 novembre.

Le chef de l’armée a expliqué que l’opération Bouclier du nord a été menée avant que les tunnels ne deviennent opérationnels et qu’ils ne deviennent « une menace immédiate et directe pour les communautés du nord et pour les bases de l’armée ».

Eizenkot a ajouté que depuis la guerre de 2014 à Gaza, pendant laquelle la menace représentée par les tunnels du Hezbollah avait été une question centrale, les militaires israéliens avaient élaboré « une capacité opérationnelle très avancée, de génie technologique et de renseignement permettant la neutralisation des tunnels d’attaque, au nord et au sud ».

Le chef de l’armée a ajouté que les chefs des communautés du nord d’Israël avaient été informées de l’opération en amont et il les a salués pour avoir fait preuve de « responsabilité » en ne révélant pas ce qu’il devait se passer.

Le chef de l’armée israélienne a appelé les citoyens à « se sentir en sécurité, à continuer leurs activités quotidiennes et à voyager vers le nord ».

De plus, l’armée israélienne a diffusé des séquences montrant des agents du Hezbollah oeuvrant à l’intérieur de l’un des tunnels d’attaque dont l’armée a révélé l’existence mardi.

Les deux hommes travaillant dans ce passage étroit ont remarqué la caméra cachée israélienne et ils ont commencé à s’en approcher avant que le dispositif ne s’auto-détruise.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...