Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

Service militaire/Haredim : Le cabinet rejette l’appel interjeté par Tropper

Le projet de loi « sera soumis à un vote dans les 14 jours » à la Knesset pour déterminer s'il peut être relancé depuis la session législative précédente

Des Juifs ultra-orthodoxes près d'un panneau indiquant "bureau de recrutement de l'armée" lors d'une manifestation contre l'enrôlement des haredim dans l'armée, à Jérusalem, le 1er mai 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Des Juifs ultra-orthodoxes près d'un panneau indiquant "bureau de recrutement de l'armée" lors d'une manifestation contre l'enrôlement des haredim dans l'armée, à Jérusalem, le 1er mai 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le cabinet a rejeté lundi l’appel interjeté par le député Chili Tropper contre la promotion d’un projet de loi visant à abaisser l’âge de l’exemption du service militaire pour les étudiants de yeshiva, ouvrant ainsi la voie à la réactivation par la Knesset d’un projet de loi de 2022.

Le projet de loi « sera soumis à un vote dans les 14 jours » à la Knesset pour déterminer s’il peut être relancé depuis la session législative précédente, a déclaré le bureau du Premier ministre dans un communiqué.

Le ministre du cabinet de guerre, Benny Gantz, a déclaré lundi que le rejet du recours déposé par le député de son parti HaMahane HaMamlahti, est la preuve que « parmi les ministres du gouvernement israélien, la politique passe avant la sécurité d’Israël ».

« Au lieu de participer à l’effort de guerre, ils s’unissent pour des considérations de coalition », a-t-il accusé.

« Cette loi ne passera pas à la Knesset, ne passera pas devant la Haute Cour et, surtout, ne passera pas devant le peuple », a ajouté Gantz, affirmant que le Premier ministre Benjamin Netanyahu est « responsable de l’atteinte à la sécurité » qui, selon Gantz, se produira si le projet de loi venait à être promulgué.

Au début du mois, après avoir échoué à trouver un accord avec ses partenaires de la coalition haredi, Netanyahu a annoncé qu’il relancerait le projet de loi, qui abaisserait l’âge de l’exemption du service obligatoire pour les jeunes issus de la communauté ultra-orthodoxes qui fréquentent des yeshivot de 26 à 21 ans, tout en augmentant « très lentement » le taux d’enrôlement des ultra-orthodoxes.

L’abaissement de l’âge d’exemption de l’armée signifierait que les haredim étudiants en yeshiva souhaitant ne pas servir pourraient quitter les études à temps plein à un âge plus jeune et entrer dans la vie active.

La décision de Netanyahu a été critiquée à la fois par Gantz, qui avait initialement promu le projet de loi à l’époque où il était ministre de la Défense, et par l’actuel ministre de la Défense, Yoav Gallant, qui a déclaré qu’il bloquerait tout projet de loi « présenté unilatéralement par certaines factions de la coalition ».

Alors qu’il était favorable à ce projet de loi il y a deux ans, Gantz avait insisté sur le fait qu’il devait s’accompagner d’efforts visant à étendre l’obligation de service national aux Israéliens haredi et arabes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.