Service militaire : Litzman démissionnera s’il n’obtient pas plus de délai
Rechercher

Service militaire : Litzman démissionnera s’il n’obtient pas plus de délai

Le chef du parti YaHadout HaTorah a déclaré que le Parlement avait besoin d'une prolongation du délai accordé par la Cour pour mener à terme les changements qu'il réclame

Yaakov Litzman, vice-ministre de la Santé, pendant une conférence à Jérusalem, le 16 février 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Yaakov Litzman, vice-ministre de la Santé, pendant une conférence à Jérusalem, le 16 février 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le vice-ministre de la Santé Yaakov Litzman, chef du parti ashkénaze ultra-orthodoxe YaHadout HaTorah, menace de démissionner si la Cour suprême de justice ne prolonge pas un délai pour conclure les négociations sur le projet de loi sur le service militaire des étudiants des yeshivot.

En septembre dernier, la Cour suprême a rejeté une version antérieure de la loi et a donné aux députés un an pour instituer un nouveau régime d’enrôlement des ultra-orthodoxes. Cette année se termine en septembre.

Mais la Knesset est sur le point de conclure sa session de printemps le 19 juillet, et ne se réunira pas avant la mi-octobre pour la session d’automne.

Mardi, évoquant la nécessité d’apporter des changements radicaux au nouveau projet de loi en cours d’examen en comité, le parti YaHadout HaTorah a déclaré que le Parlement avait besoin d’une prolongation du délai accordé par la Cour pour mener à terme les changements qu’il demande.

A cette fin, Litzman a envoyé un ultimatum au Premier ministre Benjamin Netanyahu disant qu’il démissionnerait du gouvernement si Netanyahu ne demandait pas plus de temps à la Cour Suprême, ou si celle-ci n’accèdait pas à sa demande.

Litzman n’a pas explicitement dit que son parti quitterait également la coalition, suggérant qu’il ne veut pas, en fait, renverser le gouvernement et forcer la tenue d’élections pour cette question.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...