Israël en guerre - Jour 262

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Sgt. Binyamin Needham, 19 ans : Un champion de kickboxing né au Royaume-Uni

Soldat dans le 601e bataillon du Corps du Génie Militaire, Benji est tombé au champ d’honneur dans le nord de Gaza, le 3 décembre 2023

Sergent Binyamin "Benji" Needham, tombé au champ d’honneur dans le nord de Gaza, le 3 décembre 2023. (Autorisation)
Sergent Binyamin "Benji" Needham, tombé au champ d’honneur dans le nord de Gaza, le 3 décembre 2023. (Autorisation)

Le sergent Binyamin Yehoshua Needham, 19 ans, dit Benji, qui possédait la double nationalité britannique et israélienne et qui servait dans le 601e bataillon du Corps du Génie Militaire, a été tué lors de combats dans la bande de Gaza le 3 décembre.

Benji, qui était né à Londres et avait déménagé en Israël à l’âge de 8 ans, vivait avec sa famille à Zichron Yaakov. Sa famille a déclaré qu’il avait été tué deux semaines seulement après son 19e anniversaire, et deux jours seulement après son entrée à Gaza. Il a été enterré à Zichron Yaakov le 5 décembre.

Un jour après sa mort, l’armée israélienne a diffusé des images montrant le bataillon de Benji se battant contre des terroristes du Hamas qui ont ouvert le feu sur eux depuis un bâtiment, lors de la bataille qui lui a coûté la vie.

Il laisse derrière lui ses parents, Faye et Amnon, et cinq frères et sœurs plus âgés, dont certains vivent au Royaume-Uni.

Benji était un champion de kickboxing, qui avait obtenu la deuxième place au niveau national il y a deux ans. Ses amis et sa famille se souviennent de lui comme d’une personne drôle, charmante et dévouée à la protection du pays.

Hillary Arnon, sa conseillère d’orientation pendant ses trois années de lycée, a déclaré à Maariv que « cela peut paraître cliché, mais Benji était vraiment un enfant spécial ».

« Il avait un bon cœur, plein de charme. À l’école, nous l’appelions ‘le charmeur’, parce qu’il savait toujours comment agir. Il était espiègle mais jamais insolent, et vous ne pouviez jamais vous fâcher contre lui parce que chaque conversation avec lui se terminait par un sourire. »

Sa sœur Orli Ferris s’est exprimée au journal Mirror. « Il nous manquera à tous et à tant d’autres, mais nous ferons toujours en sorte de nous souvenir de lui dans nos cœurs. Rien ne sera plus pareil maintenant, mais nous sommes tous très fiers de ce qu’il a fait ; lui aussi était fier de ce qu’il faisait. »

Ferris a déclaré au site d’information que son frère « venait de terminer son apprentissage et était en formation professionnelle ».

« Nous ne connaissons pas les détails exacts de ce qui s’est passé, mais il n’est resté que deux jours à Gaza. Il est entré vendredi et est mort dimanche. »

Elle a ajouté que toute la famille a « le cœur brisé ». « Nous allons lui rendre hommage et garder sa mémoire vivante. C’était un garçon merveilleux et tous ceux qui l’ont connu disent la même chose. Il est mort avec une âme pure et en protégeant son pays. »

Ferris a déclaré à la chaîne publique israélienne Kan que son plus jeune frère « était la vie et l’âme de notre famille, de toutes les occasions (…). Il avait toute la vie devant lui ». Elle a ajouté qu’après l’alyah de la famille en Israël il y a dix ans, « il s’est totalement intégré ici ».

Elle dit avoir parlé à son frère pour la dernière fois vendredi, peu avant le début du Shabbat, le jour où il est entré à Gaza.

« Il m’a dit qu’il allait bien, que tout irait bien, que je n’avais pas besoin de m’inquiéter pour lui. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’est ensuivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.