Israël en guerre - Jour 199

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Shalev Madmoni et Guy Levi, 24 ans : le couple devait emménager ensemble

Assassinés par des terroristes du Hamas alors qu'ils fuyaient le festival de musique Supernova le 7 octobre

Guy Levi (à gauche) et Shalev Madmoni. (Crédit : Autorisation)
Guy Levi (à gauche) et Shalev Madmoni. (Crédit : Autorisation)

Shalev Madmoni, 24 ans, de Rosh HaAyin, et son petit ami Guy Levi, 24 ans, de Neve Yamin, ont été assassinés par des terroristes du Hamas alors qu’ils tentaient de fuir le festival de musique Supernova le 7 octobre.

Le couple a quitté le site du festival lorsque les tirs de roquettes ont commencé. Ils comptaient se rendre chez des amis qui vivaient à proximité et attendre que les choses se calment avant de rentrer chez eux. Leurs familles pensent qu’ils ont été tués sur la route alors qu’ils fuyaient.

Le corps de Guy a été découvert au bout d’une semaine environ, et il a fallu près de dix jours pour retrouver et identifier le corps de Shalev.

Guy a été enterré le 15 octobre à Neve Yamin. Il laisse derrière lui ses parents, Orit et Nitzan, ses frères et sœurs Mor et Shira, ainsi que ses grands-parents.

Shalev a été enterrée le 17 octobre à Rosh HaAyin. Elle laisse derrière elle ses parents, Ilanit et Peretz, ses frères et sœurs Osher, Shaked et Shai, ainsi que ses grands-parents.

Le couple devait emménager ensemble quelques jours seulement après le festival, d’après leurs familles, et ils étaient en train de mettre les dernières touches à un appartement qu’ils avaient déjà aménagé et meublé.

Ils aimaient tous deux le footvolley, et leurs proches ont organisé un tournoi local en décembre en leur mémoire, au cours duquel ils ont vendu des ballons de volley gravés de leurs visages et de leurs signatures en leur mémoire.

« Shalev était une fille paisible, comme son nom », a indiqué sa tante, Ayala, à un média local. « Elle avait la sagesse et les connaissances nécessaires pour réaliser tous ses objectifs et atteindre les buts qu’elle s’était fixés, à sa manière, sans faire de bruit. »

Ayala a ajouté que Shalev « a toujours respecté ses parents et qu’elle avait un amour infini pour Guy, son petit ami. Ils étaient censés emménager ensemble et avaient déjà trouvé un appartement. Nous leur avions même commandé des appareils électroménagers. Cela ne devait pas se terminer ainsi, c’est une grande perte ».

La mère de Shalev, Ilanit, a écrit sur Facebook plusieurs mois après sa mort : « Notre Shalevi, une fille à l’âme immense, aimée et aimante, paisible et agréable, toujours entourée d’amis. »

Shalev, écrit-elle, « aimait sortir, faire la fête, voyager, n’a pas manqué de faire son « grand voyage » en Amérique du Sud où elle a rencontré des dizaines d’amis qui l’aimaient beaucoup. « Elle était toujours prête à aider, à écouter et à accepter, elle détestait les disputes et les commérages. »

Elle était « le genre de fille qui ne partait pas sans prendre des nouvelles de papa et maman, qui aidait maman à terminer toutes les tâches ménagères pour que ce ne soit pas trop dur pour elle. Une sœur serviable, attentive et aimée… Tu as fini ta vie avec ton petit ami qui était l’amour de ta vie, vous étiez un couple céleste – de ces amours qui n’arrivent qu’une fois dans une vie ».

La sœur de Guy, Shira, a écrit sur Instagram que, depuis sa mort, « il y aura toujours un énorme, énorme trou dans mon cœur, parce qu’un terroriste a décidé de prendre mon frère, Guy, et Shalev, sa petite amie qui pour moi était comme la sœur que je n’ai jamais eue ».

« Tu ne sais même pas à quel point j’étais fière de toi, et je le serai toujours », a-t-elle poursuivi. « Chaque fois que tu jouais une chanson dans la voiture, je la ‘Shazamais’ sans que tu le saches pour pouvoir la jouer plus tard à mes amis. Je disais a tout bout de champ ‘Guy aurait fait ci, Guy aurait fait ça’. »

Son frère a vécu « la » vie, a-t-elle ajouté, « avec une telle intensité, comme s’il savait qu’il n’avait que 24,5 ans à vivre sur cette terre ».

Shira a écrit que son rêve « était de trouver un amour comme celui que vous avez eu toi et Shalev, cinq ans d’amour infini, réciproque et parfait. La seule chose qui me réconforte est que vous êtes ensemble maintenant, et que vous continuez à vous aimer ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.