Sharansky ne cherchera pas à renouveler son mandat de dirigeant de l’Agence Juive
Rechercher

Sharansky ne cherchera pas à renouveler son mandat de dirigeant de l’Agence Juive

Le célèbre ex-prisonnier d'opinion soviétique ayant immigré en Israël en 1986 dit qu’il se retirera fin juin, après avoir passé 8 ans à son poste

Natan Sharansky, président de l'Agence juive. (Crédit : Agence juive pour Israël/CC BY 2.0/Flickr)
Natan Sharansky, président de l'Agence juive. (Crédit : Agence juive pour Israël/CC BY 2.0/Flickr)

Natan Sharansky a annoncé qu’il quitterait son poste de président de l’Agence Juive en Israël en juin.

Sharansky, 68 ans, terminera son second mandant avant de se retirer. Il a accédé à ce poste en juin 2009.

« Je ne vais pas postuler pour un autre mandat », a-t-il déclaré au Jerusalem Post lundi.

« Je l’ai dit au Premier ministre. Ce n’est pas sain pour l’organisme. Il faut qu’il y ait de nouvelles personnes, de nouvelles idées. »

Sharansky, ancien prisonnier d’opinion qui a immigré en Israël en 1986, dit qu’il continuera à travailler à encourager les relations entre les Juifs de Diaspora et Israël sans pour autant spécifier dans quel domaine.

« Toute ma vie, j’ai accompli cette tâche – mettre en relation Israël et les communautés juives du monde. Je n’ai pas l’intention d’arrêter », dit-il.

L’agence Juive, la plus grande association juive à but non lucratif dans le monde, fait la promotion d’Israël à l’étranger. Elle propose également des programmes pour découvrir Israël. La plupart des fonds de cette association proviennent des communautés juives dans le monde.

Sharansky s’est appliqué récemment à tenter de sécuriser un compromis pour une zone de prières mixte au mur Occidental et a appelé le grand rabbinat israélien à une plus large reconnaissance des conversions effectuées par des rabbins hors de l’état Juif.

Il a occupé plusieurs postes ministériels à la Knesset.

Tout récemment, en 2006, il a représenté le Likud, le parti du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...