Rechercher

Shoah : Deux Belges décorés à titre posthume pour avoir caché une femme juive

Jacques et Marguerite Loontjens, originaires de Gand, ont été récompensés à titre posthume ce mardi pour avoir caché Sluwa Gus durant la Seconde Guerre Mondiale

La fille de Sluwa Gus, les filles de Jacques et Marguerite Loontjens, et l’ambassadeur israélien Emmanuel Nahshon, lors de la cérémonie à l'ambassade d'Israël en Belgique. (Crédit : @IsraelinBelgium / Twitter)
La fille de Sluwa Gus, les filles de Jacques et Marguerite Loontjens, et l’ambassadeur israélien Emmanuel Nahshon, lors de la cérémonie à l'ambassade d'Israël en Belgique. (Crédit : @IsraelinBelgium / Twitter)

Jacques et Marguerite Loontjens, un couple de Belges originaires de Gand, a été récompensé à titre posthume ce mardi pour avoir caché une femme juive, Sluwa Gus, durant la Seconde Guerre mondiale, lui permettant d’échapper à la Shoah, a rapporté la chaine Rtbf.

Les filles du couple, reconnu Justes parmi les nations, ont reçu en leurs noms les Marques de Reconnaissance, décernées par l’Institut Yad Vashem de Jérusalem, à l’ambassade d’Israël en Belgique, située à Uccle.

La cérémonie était dirigée par l’ambassadeur israélien Emmanuel Nahshon.

La fille de Sluwa Gus était également présente – sa mère rescapée est elle aussi décédée.

« Dans la nuit sombre que fut la Shoah, quelques étoiles ont éclairci ne serait-ce qu’un peu la pénombre. Ce sont les Justes, ceux qui ont fait le choix de la lumière », a déclaré l’ambassade sur son compte Twitter.

« Jacques et Marguerite Loontjens ont risqué leur propre vie pour en sauver une autre. Leurs actes méritoires sont à jamais gravés dans la pierre de Jérusalem. Jacques et Marguerite sont un exemple moral auquel nous devrions tous aspirer. Nous leur devons notre éternelle gratitude. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...