Shoah : Washington donne 30 M $ supplémentaires aux déportés en France
Rechercher

Shoah : Washington donne 30 M $ supplémentaires aux déportés en France

Le département d'Etat administrera ces fonds dans le cadre d'un accord avec Paris sur le système ferroviaire français, qui avait transporté les Juifs dans les camps nazis

Des juifs hongrois sur la Judenrampe (la rampe à Juif) après être descendus des trains pour Auschwitz-Birkenau, en mai 1944. (Crédit : album photo d'Auschwitz)
Des juifs hongrois sur la Judenrampe (la rampe à Juif) après être descendus des trains pour Auschwitz-Birkenau, en mai 1944. (Crédit : album photo d'Auschwitz)

WASHINGTON (JTA) — Le département d’Etat américain est prêt à allouer la seconde moitié des soixante millions de dollars versés en indemnités aux survivants déportés vers les camps de la mort nazis avec l’aide de la Société des chemins de fer français (SNCF), ainsi qu’à leurs époux et à leurs descendants.

Les demandeurs recevront pratiquement le double du montant qui leur avait été alloué après un accord passé entre les Etats-Unis et la France en 2014 portant sur les 60 millions de dollars.

Ce pacte était venu régler les réclamations émises par les survivants qui s’étaient trouvés dans l’incapacité d’obtenir des réparations. Elles s’étaient alors limitées aux citoyens français, via le système de retraite. La SNCF, compagnie ferroviaire française et propriété du gouvernement français, avait transporté des Juifs vers les camps de la mort pendant la Shoah.

Le fonds, constitué d’argent versé par la France mais administré par le gouvernement américain, est mis à la disposition des ressortissants non-français, citoyens des Etats-Unis et de tout pays n’ayant pas passé d’accord de réparation bilatéral avec la France (la Belgique, la Pologne, le Royaume-Uni, la République tchèque et la Slovaquie ont passé de tels accords).

Chen et Avraham, son grand-père de 85 ans, survivant de l’Holocauste, allume des bougies près d’un wagon utilisé pour transporter les déportés dans les camps de concentration nazis, à Netanya, le 2″ avril 2017. (Crédit : Jack Guez/AFP)

Les responsables ont accéléré le versement initial de la moitié du fonds pour offrir des indemnités aux survivants et à leurs époux alors qu’ils étaient encore en vie, gardant l’autre moitié en réserve pour les autres demandeurs potentiels.

Maintenant que le processus est terminé, la somme restante va être déboursée.

Les 204 000 dollars que les survivants encore en vie avaient reçu en 2014 seront presque doublés pour un paiement global de 401 880 dollars, a dit aux médias juifs lors d’un appel en vidéo-conférence l’administrateur du plan, Stuart Eizenstat.

Les 51 000 dollars que les époux survivants avaient alors reçu atteindront une somme totale de 100 470 dollars et les familles et époux de survivants morts en 2014 recevront presque le même montant qu’ils avaient reçu cette année-là.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...