Shtayyeh: la différence entre Gantz et Netanyahu ? « Comme Pepsi et Coca-Cola »
Rechercher

Shtayyeh: la différence entre Gantz et Netanyahu ? « Comme Pepsi et Coca-Cola »

Les Palestiniens "ne comptent pas" sur l'issue du vote car aucun des candidats n'a l'intention de "mettre fin à l'occupation", a déclaré le Premier ministre de l'AP

Le Premier ministre de l'Autorité palestinienne, Mohammad Shtayyeh, s'entretient avec l'Associated Press, dans son bureau de Ramallah, en Cisjordanie, le mardi 16 avril 2019. (AP Photo/Nasser Nasser)
Le Premier ministre de l'Autorité palestinienne, Mohammad Shtayyeh, s'entretient avec l'Associated Press, dans son bureau de Ramallah, en Cisjordanie, le mardi 16 avril 2019. (AP Photo/Nasser Nasser)

Le Premier ministre de l’Autorité palestinienne (AP), Mohammad Shtayyeh, a indiqué mardi qu’il ne voyait pas de différence significative entre les deux candidats au poste de Premier ministre israélien.

« Aujourd’hui, il y a des élections en Israël. Et franchement, la différence entre Benny et Bibi – Benny Gantz et Bibi Netanyahu – la différence Benny et Bibi est aussi grande que la différence entre Pepsi et Coca-Cola », a-t-il déclaré dans un anglais incorrect.

Tout au long de la journée électorale, le parti de droite du Likud, a affirmé que l’AP préférait Gantz et son alliance centriste, le parti Kakhol lavan.

Les propos de Shtayyeh, prononcés lors d’une conférence pour les entrepreneurs palestiniens, ont été rapportés pour la première fois par le radiodiffuseur public israélien Kan.

« Nous ne comptons pas sur les résultats des élections israéliennes qui se déroulent aujourd’hui, car la compétition a lieu entre deux candidats qui n’ont pas d’agenda pour mettre fin à l’occupation », a estimé Shtayyeh à la conférence.

Lors d’un discours de campagne prononcé ce mardi à la gare routière centrale de Jérusalem, le Premier ministre a déclaré que l’AP avait publié un « communiqué officiel » qui exhortait les gens à « voter et à renverser Netanyahu. »

L’AP n’a en réalité fait aucune déclaration de ce type.

Dans une tribune publiée dans le journal officiel de l’AP, Al-Hayat Al-Jadida, c’est l’auteur arabe israélien Mohammed Ali Taha qui a écrit : « Allez aux urnes et contribuez au renversement de [Netanyahu]. »

En août, le président de l’AP, Mahmoud Abbas, avait accueilli dans son bureau de Ramallah deux candidats du parti de gauche du Camp démocratique.

Noa Rothman, candidate du Camp démocratique, rencontre le Président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Ramallah, le 13 août 2019. (Crédit: Twitter)

Netanyahu aurait refusé de le rencontrer à plusieurs reprises. Abbas espérerait que le prochain gouvernement acceptera de lui parler.

Se référant à ces citations, le Likud a affirmé qu’Abbas souhaitait une coalition de gauche, dirigée par Gantz, pour remplacer le gouvernement actuel.

Adam Rasgon a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...