Rechercher

Signature d’un accord majeur entre Israël et les EAU sur les technologies médicales

Des projets de collaboration sont déjà prévus dans les domaines de la technologie des cellules souches et de la cardiologie, entre autres

Le professeur Yitshak Kreiss, directeur général de l’hôpital Sheba, à gauche, et Ashish Koshy, PDG de G42 Healthcare, à droite, signant un protocole d'accord à Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis, le 21 novembre 2022. (Crédit : Hôpital Sheba)
Le professeur Yitshak Kreiss, directeur général de l’hôpital Sheba, à gauche, et Ashish Koshy, PDG de G42 Healthcare, à droite, signant un protocole d'accord à Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis, le 21 novembre 2022. (Crédit : Hôpital Sheba)

Le plus grand hôpital d’Israël a signé un accord de coopération stratégique pour développer de nouvelles technologies médicales avec des chercheurs des Émirats arabes unis.

Les responsables de l’hôpital Sheba ont ratifié lundi un protocole d’accord avec G42 Healthcare, une grande entreprise de technologie de la santé basée à Abou Dhabi et spécialisée dans les innovations basées sur l’intelligence artificielle (IA).

S’exprimant lors d’une cérémonie de signature à Abou Dhabi, le Dr. Yoel Har Even, directeur du département international de l’hôpital Sheba, a déclaré que l’accord était l’une des plus grandes étapes pour faire progresser la médecine depuis qu’Israël et les EAU ont normalisé leurs relations par le biais des Accords d’Abraham en 2020.

« Israël a beaucoup à offrir à la région, notamment notre esprit d’entreprise et notre approche innovante. Nous pouvons également apprendre et bénéficier des EAU, qui sont leaders en matière d’IA et de production de technologies », a déclaré Har Even au Times of Israel. « Cet accord marque une collaboration à double sens. »

« Les Accords d’Abraham ont présenté un nouveau paradigme permettant à Sheba de mettre en œuvre sa vision d’un ‘espoir sans frontières’. Cet accord concrétise notre engagement à la fois à soutenir et à apprendre de nos voisins du Moyen-Orient. »

Depuis la signature des Accords d’Abraham en août 2020, l’hôpital Sheba a adopté plusieurs initiatives visant à établir des relations et une collaboration avec les pays du Golfe en matière de soins médicaux et de recherche.

La cheffe du protocole américain de l’époque, Cam Henderson, aidant le président américain de l’époque, Donald Trump, le ministre des Affaires étrangères de Bahreïn Abdullatif al-Zayani, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis Abdullah bin Zayed al-Nahyan, à présenter les documents lors de la signature des Accords d’Abraham, sur la pelouse sud de la Maison Blanche, le 15 septembre 2020. (Crédit : Maison Blanche/Andrea Hanks, via Wikimedia Commons)

Sheba s’est associé aux plus grands hôpitaux du Bahreïn pour des initiatives de recherche et a signé un protocole d’accord avec le département de la santé d’Abou Dhabi pour le développement de services de santé améliorés.

Dans le cadre de l’accord G42 Healthcare, des plans sont déjà en cours d’élaboration pour une collaboration sur les programmes de recherche sur les cellules souches, la construction d’infrastructures, la cardiologie, l’oncologie, l’obstétrique, la gynécologie, le diabète et la fertilité.

Le Dr. Fahad Al Marzooqi, directeur de l’exploitation de G42 Healthcare, a déclaré qu’il prévoyait que sa société et l’hôpital Sheba travailleraient ensemble pour « faire progresser la recherche scientifique et éthique, mener des essais cliniques et faire des études, et étendre et garantir l’accès à l’innovation dans des traitements qui changeront la vie ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...