Rechercher

Six morts en 24 heures dans des accidents de la route en Israël et en Cisjordanie

3 personnes sont mortes sur les routes jeudi ; le père d'une journaliste de la Douzième chaîne est décédé mercredi dans une collision avec un véhicule volé par un Palestinien

Des ambulanciers du Magen David Adom sur les lieux d'un accident de voiture au carrefour de Beerotayim dans le centre d'Israël, le 11 août 2022. (Crédit : Magen David Adom)
Des ambulanciers du Magen David Adom sur les lieux d'un accident de voiture au carrefour de Beerotayim dans le centre d'Israël, le 11 août 2022. (Crédit : Magen David Adom)

Six personnes ont été tuées dans des accidents de la route en Israël et en Cisjordanie entre mercredi et et jeudi, marquant ainsi 24 heures particulièrement meurtrières sur les routes du pays.

Une femme de 54 ans et sa nièce de 7 ans, originaires de Qalansawe, ont été tuées et trois autres personnes ont été blessées lors d’une collision entre une voiture et un camion au carrefour de Beerotayim, sur la route 57, près de Netanya, dans le centre du pays, jeudi.

Le service d’ambulances du Magen David Adom (MDA) a décrit un accident « très grave » et a déclaré avoir trouvé la femme, Layla Mutab, allongée sur la route, inconsciente et ne présentant aucun signe de vie. Les secouristes ont prononcé son décès sur place.

Une jeune fille a également été trouvée inconsciente ; les ambulanciers ont commencé la réanimation sur place avant de la transporter à l’hôpital Laniado de Netanya, où elle a également été déclarée morte.

Un homme de 23 ans a été amené par les secouristes à l’hôpital Hillel Yaffe près de Hadera pour des douleurs à l’estomac, tandis qu’une femme de 40 ans et une fillette de 10 ans ont été transférées au centre hospitalier Meir à Kfar Saba, selon MDA, probablement par précaution.

Le conducteur du camion, âgé de 41 ans et résident de la ville arabe d’Arara, dans le nord du pays, n’a pas eu besoin de prise en charge médicale, selon MDA.

Les secouristes sur les lieux d’une collision avec un camion dans la banlieue de Tel Aviv, à Holon, le 11 août 2022. (Crédit : Hatzolah)

La police a ouvert une enquête sur l’accident et le conducteur du camion.

Dans un autre incident survenu plus tôt jeudi matin, un homme de 40 ans est décédé après que son camion a été percuté par un autre camion dans la banlieue de Tel Aviv, à Holon.

MDA a déclaré avoir trouvé la victime inconsciente et dans un état critique. Il a été transporté à l’hôpital Wolfson où les secouristes ont tenté de le ranimer, mais les médecins ont déclaré son décès peu après son arrivée.

Mercredi, Gabriel Barda, le père de la journaliste de la Douzième chaîne Nesli Barda, a été tué lorsqu’un Palestinien conduisant une voiture volée l’a percuté sur la route 5 en Cisjordanie, près de la ville centrale israélienne de Rosh Haayin.

Une enquête préliminaire a révélé jeudi que l’une des voitures impliquées avait été volée peu avant l’accident à Kfar Saba, dans le centre d’Israël.

La voiture volée a percuté un premier véhicule près de la jonction d’Oranit en Cisjordanie, puis a fait demi-tour et a commencé à rouler à contre-sens, provoquant une collision frontale avec le véhicule de Barda qui a tué les deux conducteurs.

Les secouristes lors d’un accident de voiture sur la route 5 en Cisjordanie, près de la ville israélienne centrale de Rosh Haayin, le 10 août 2022. (Crédit : Hatzolah)

Un pompier a déclaré à la Douzième chaîne que « lorsque nous sommes arrivés sur les lieux, nous avons vu une personne coincée à l’intérieur d’un véhicule en feu qui était retourné, ainsi qu’un autre véhicule qui retenait une personne prisonnière ».

Les premiers intervenants du service d’urgence Magen David Adom ont prononcé le décès des deux automobilistes sur les lieux.

Moins d’une heure après la collision mortelle en Cisjordanie, un deuxième accident impliquant deux motos et une voiture s’est produit sur la route 65 près de la ville de Kafr Qara, au nord d’Israël, au sud-est de Haïfa.

Un motocycliste de 25 ans, Muhammad Khamarsha, a été déclaré mort sur les lieux.

Trois autres personnes, légèrement ou modérément blessées, ont été transportées à l’hôpital Hillel Yaffe, près de Hadera.

Selon l’organisation à but non lucratif Or Yarok, qui recense les décès sur la route et la sécurité routière, 216 Israéliens sont morts sur la route depuis le début de l’année, contre 222 l’année dernière à la même période.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...