Sopranos d’opéra, chœurs a capella dans des medleys de classiques à l’Eurovision
Rechercher

Sopranos d’opéra, chœurs a capella dans des medleys de classiques à l’Eurovision

Des chanteurs de l'Opéra d'Israël et du groupe Quinta and a Half enregistrent des interprétations loufoques de chansons du passé d'Israël à l'Eurovision

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Le groupe a capella Quinta and a half propose un pot-pourri de onze chansons des anciens succès israéliens de l'Eurovision. (Avec l'aimable autorisation de Quinta and a Half)
Le groupe a capella Quinta and a half propose un pot-pourri de onze chansons des anciens succès israéliens de l'Eurovision. (Avec l'aimable autorisation de Quinta and a Half)

Juste à temps pour l’Eurovision 2019, deux groupes de chanteurs – l’Opéra israélien et le groupe a capella Quinta and a Half – ont enregistré leurs propres prises de certains des meilleurs choix d’Israël, ainsi que des airs un peu fous, tirés des Eurovision passés.

Quinta and a Half propose les grands moments des chansons présentées par Israël dans le cadre du concours, en chantant un medley de 11 chansons Eurovision différentes, à commencer par la première entrée du pays en 1973.

Les chansons comprennent les numéros gagnants d’Israël en 1978 et 1979, et se retrouvent dans les années 1980 – lorsque certaines chansons de l’Eurovision sont devenues partie intégrante de la liste des chansons non officielles d’Israël, même si elles n’ont pas gagné – dont « Diva » de Dana International et « Toy » de Netta Barzilai, l’année dernière, l’une de ses victoires.

Créée avec le site Mako de la chaîne de télévision Keshet, la version a capella comprend des changements de costumes astucieux, comme les désormais célèbres cheveux en forme de petits pains à rayure rose de Barzilai.

Regardez et constatez par vous-même.

L’autre vidéo met en vedette quatre chanteurs de l’Opéra israélien qui chantent leurs quatre choix Eurovision en sopranos et contraltos.

Il se termine, bien sûr, par la victoire de 1978, « A-Ba-Ni-Bi », avec une interprétation lyrique de la chanson favorite de ce festival.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...