Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

Souccot transforme la Grosse Pomme en terrain de jeu pour les Juifs new yorkais

Pendant Souccot, la plupart des activités quotidiennes sont autorisées et les enfants sont en vacances, ce qui permet aux familles de sortir dans une ville qui les accueille bien

Un jeune couple à vélo dans Central Park, le premier jour de Chol Hamoed Sukkot 2023. (Crédit : Jackie Hajdenberg/JTA)
Un jeune couple à vélo dans Central Park, le premier jour de Chol Hamoed Sukkot 2023. (Crédit : Jackie Hajdenberg/JTA)

New York Jewish Week – Lundi, la famille Behfar de Midwood a reçu des amis au jardin, est sortie manger des glaces et a retrouvé d’autres amis, cette fois pour un barbecue et des cocktails. Mardi, cette famille de six personnes s’est aventurée à Staten Island, où elle a visité une salle d’arcade, un magasin Lego, un stand de tir et un Trader Joe’s.

Ils ont prévu un parc à thème et un centre commercial dans le New Jersey pour le reste de la semaine.

Pour n’importe quelle famille, c’est un programme ambitieux, et pour les Behfar, il est empreint d’une profonde signification religieuse. La fête de Souccot, qui a commencé vendredi soir la semaine passée, contient cinq jours intermédiaires, appelés « Chol HaMoed » en hébreu, au cours desquels les interdits religieux portant notamment sur le travail sont assouplis, mais de nombreuses écoles orthodoxes sont fermées.

Pour la famille Behfar, comme pour de nombreuses autres familles des cinq arrondissements et d’ailleurs, cette période est synonyme de temps passé en famille en l’honneur de la fête. Pour que cela soit gérable, les parents, Karen et Aharon Behfa, ont établi une règle de base pour leurs quatre fils. « La règle est que l’on y aille tous ensemble », explique Karen Behfar. « Impossible que les deux aînés disent par exemple : » Je ne veux pas venir. »

Cette année, les cinq jours de Chol HaMoed ont commencé lundi et se terminent vendredi, permettant ainsi à de nombreuses familles orthodoxes de faire des randonnées dans les environs de New York, d’aller voir des expositions dans l’une des nombreuses institutions culturelles, comme le Musée américain d’histoire naturelle, ou dans un parc de loisirs voire d’autres attractions plus éloignées.

Et c’est peu dire que la ville et ses environs s’adaptent à leurs besoins. Pour accueillir le nombre croissant de vacanciers orthodoxes, les horaires des ferries ont été aménagés, un centre commercial du New Jersey s’est mis à propose des piscines privées, non mixtes, et des concerts de musique religieuse juive sont organisés à Coney Island, Crown Heights ou Newark.

Six Flags Great Adventure, parc d’attractions du New Jersey, est souvent un lieu de choix pour les juifs orthodoxes, les jours intermédiaires de Souccot ou Pessah. (Crédit : Uriel Heilman/via la JTA)

« En tant que parents, ma femme et moi-même avons dû trouver comment occuper les enfants pour Chol Hamoed », a confié Abraham Bree responsable marketing père de six enfants, à la Jewish Telegraphic Agency.

« Mon fils de 13 ans aime les choses amusantes, l’aventure. Mes jumeaux, âgés de deux ans, ne veulent pas faire les montagnes russes ». « Ça n’intéresse personne de faire des activités, à Chol Hamoed, si l’aîné se morfond parce que c’est du style Chuck E. Cheese [NDLT : Enseigne de restauration spécialisée dans les anniversaires pour enfants]. »

Les interdits religieux de Souccot rendent le choix encore plus difficile. La loi juive exige en effet que tous les repas soient pris dans une souccah, hutte éphémère construite au moment de Souccot en hommage au séjour des Israélites dans le désert et au besoin de protection divine. Les familles orthodoxes ont une préférence pour les lieux offrant de la nourriture casher certifiée. (Pessah est une autre fête avec des restrictions religieuses strictes et qui comporte quatre jours intermédiaires. À New York, cette fête coïncide généralement avec les vacances de printemps des écoles publiques.)

Ces exigences ont donné naissance à plusieurs guides en ligne qui aident les visiteurs à trouver des attractions proposant souccot et restauration casher. La plupart de ces endroits sont résolument juifs, mais certains, conçus pour de plus large publics, sont adaptés aux Juifs orthodoxes, comme l’American Dream Mall, dans le New Jersey, qui propose des menus casher dans la partie restauration et une souccah. L’immense parc aquatique du centre commercial propose des créneaux strictement réservés aux hommes ou aux femmes, conformément aux restrictions du judaïsme orthodoxe en matière de bienséance vestimentaire.

« Certaines familles sont très, très organisées », assure Karen Behfar. « Parfois, on prend tout simplement la voiture et on conduit jusqu’à ce que l’on trouve un endroit inconnu. »

Le parc aquatique DreamWorks du centre commercial American Dream à East Rutherford, dans le New Jersey, le 15 septembre 2021. (Crédit : AP Photo/Seth Wenig)

Pour aider les familles à préparer leur semaine, Bree a créé un site Internet alimenté par l’intelligence artificielle appelé CanWeGoNow.com, qui propose des activités familiales par code postal. Le site Internet porte le nom du refrain que chantaient ses enfants, de retour de la synagogue, le matin des jours intermédiaires de Souccot. Selon lui, le site aurait eu quelque 20 000 visites rien que cette semaine, contre une moyenne de plusieurs centaines les autres semaines.

La première version de son site présentait un problème pour la clientèle juive orthodoxe : il recommandait aux familles de visiter la cathédrale Saint-Patrick, près du Rockefeller Center.

« Si vous êtes juif et que c’est Chol Hamoed, on ne devrait pas vous proposer des églises », concède-t-il. « Nous avons dû mettre en place des filtres pour éliminer les lieux de culte d’autres religions, tout comme les activités — disons — adultes parce que, encore une fois, l’idée est de faire des choses en famille, dans l’esprit de la fête. »

Une destination très appréciée de ces staycationers orthodoxes est Governor’s Island, grâce aux horaires des ferries publics, qui ont été aménagés et des liaisons ajoutées, notamment avec Brooklyn. La page d’accueil du site Internet des ferries met en avant des horaires spéciaux, cette semaine, « pour accueillir davantage d’usagers pendant les fêtes de Souccot ».

Les familles aiment recevoir chez eux, dans leur souccah, ou rendre visite à leurs amis. Aharon Behfar, rabbin d’une synagogue séfarade, donne des cours de Torah dans la souccah de sa famille. À cette occasion, il fait venir des musiciens pour divertir ses invités.

Les bateaux à rames à Central Park sont l’une des nombreuses activités populaires au moment de Chol Hamoed pour les familles juives de New York. (Crédit : Jackie Hajdenberg/JTA)

« Nous nous sommes rendu compte qu’il était agréable de chercher des choses à faire à la maison, pour s’amuser ensemble, plutôt que de sortir », explique Karen Behfar. « Cette prise de conscience nous a fait le plus grand bien, à moi et aux enfants. »

Chol HaMoed a déjà commencé, mais certains sont encore à la recherche d’idées. Alisa et David Lasky et leurs trois enfants, de North Woodmere, Long Island, ont passé la première journée de Chol Hamoed à faire du bateau dans Central Park.

« Nous n’avons pas arrêté de nous coincer », confiait Alisa Lasky, lundi. Aucun des membres de la famille n’avait fait du bateau dans le parc auparavant, et tout le monde était ravi de ce beau temps. Elle dit qu’ils se sont beaucoup amusés.

« Nous pourrions aller à Six Flags demain », a proposé Lasky. « Mais tout le monde n’est pas d’accord. Sinon, nous irons peut-être faire du lancer de hache ou du Top Golf. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.