Sous-marins : des officiers du COGAT témoignent – média
Rechercher

Sous-marins : des officiers du COGAT témoignent – média

Yoav Mordechai et Eitan Dangot devraient fournir des informations sur les allégations contre Yitzhak Molcho et ses présumées démarches au nom de la société allemande ThyssenKrupp

Le coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires du gouvernement, le général de division  Yoav Mordechai. (Capture d'écran)
Le coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires du gouvernement, le général de division Yoav Mordechai. (Capture d'écran)

L’actuel et l’ancien officier de liaison en chef avec les Palestiniens ont récemment témoigné dans l’affaire des sous-marins, a signalé jeudi la Dixième chaîne, pour apporter des éclaircissements au sujet des allégations selon lesquelles l’un des suspects aurait cherché à faire avancer la construction d’une station d’épuration dans la bande de Gaza.

La semaine dernière, Hadashot TV a indiqué que la police envisageait de recommander une inculpation des cinq principaux suspects dans l’affaire 3 000, dont deux proches du Premier ministre Benjamin Netanyahu — David Shimron et Yitzhak Molcho — et l’ancien chef du bureau du Premier ministre, David Sharan.

Les trois hommes, ainsi que l’ancien commandant de la marine israélienne Eliezer Marom et l’ancien chef adjoint du Conseil national de la sécurité, Avriel Bar-Yosef, sont soupçonnés de corruption dans le cadre de l’achat par Israël de navires à la compagnie de construction navale allemande ThyssenKrupp.

L’avocat Yitzhak Molcho discute avec des manifestants à son bureau de Jérusalem, le 10 septembre 2007 (Flash90)

L’enquête s’est concentrée sur des suspicions selon lesquelles des responsables auraient reçu des pots-de-vin pour influencer la décision d’acheter quatre bateaux de patrouille et trois sous-marins de classe Dolphin, qui ont coûté 2 milliards d’euros, à ThyssenKrupp, malgré l’opposition du ministère de la Défense.

Molcho est soupçonné d’avoir tenté de promouvoir les propositions potentiellement illicites lors de voyages diplomatiques au nom du Premier ministre à l’étranger.

Parmi les allégations, la police soupçonne que ThyssenKrupp — dans le cadre d’un accord — a demandé à Molcho de l’aider à obtenir un contrat pour le traitement de l’eau à Gaza.

Le coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT), le général de division Yoav Mordechai, aurait déclaré à la police que Molcho n’avait pas évoqué avec lui l’avancement de ce projet.

Eitan Dangot, l’ancien coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires (Crédit : Capture d’écran YouTube)

Cependant, son prédécesseur Eitan Dangot a confié avoir participé des conversations sur le sujet, selon la Dixième chaîne.

Netanyahu n’est pas un suspect dans ce qu’on appelle l’affaire 3 000. Il fait l’objet d’une enquête criminelle dans deux autres enquêtes pour corruption.

Raoul Wootliff a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...