Sous-marins : Mandelblit refuse d’interroger Netanyahu et de révéler des détails de l’enquête
Rechercher

Sous-marins : Mandelblit refuse d’interroger Netanyahu et de révéler des détails de l’enquête

Le procureur général a affirmé que révéler les informations relatives à une enquête impliquant de hauts-responsables politiques et militaires mettrait en péril le travail des enquêteurs

Le procureur général Avichai Mandelblit à Jérusalem, le 5 juillet 2015. (Crédit : Emil Salman/POOL)
Le procureur général Avichai Mandelblit à Jérusalem, le 5 juillet 2015. (Crédit : Emil Salman/POOL)

Le procureur général Avichai Mandelblit a rejeté une requête réclamant que son bureau révèle les détails d’une enquête sur un cas présumé de corruption dans l’achat de sous-marins en Allemagne, soulignant que dévoiler ces informations compromettrait une enquête qui a déjà impliqué un certain nombre de hauts-responsables politiques et militaires actuels et passés.

« Les forces chargées d’appliquer la loi ne peuvent révéler à aucun moment donné les conclusions qu’elles ont collectées et les démarches qu’elles s’apprêtent à entreprendre », a fait savoir son bureau en réponse à une requête de la Haute cour de justice.

Il a indiqué que révéler de tels détails – qui ne relèvent pas du droit à l’information du public – entraverait la « capacité à mener à bien leur mission » des enquêteurs.

La requête cherchait également à obliger Mandelblit à interroger le Premier ministre Benjamin Netanyahu en tant que suspect dans cette affaire, même si le procureur général a précédemment indiqué qu’il ne figurait pas parmi les personnalités soupçonnées.

Plusieurs proches de Netanyahu, notamment son avocat personnel, sont impliqués.

Mandelblit est la cible d’une campagne de longue haleine menée par des militants qui affirment qu’il protège Netanyahu – l’homme qui l’avait nommé – et qu’il traîne les pieds dans plusieurs enquêtes en cours qui impliquent le Premier ministre.

Les militants ont organisé des manifestations régulières aux abords du domicile du procureur général à Petah Tikva, à l’extérieur de Tel Aviv, demandant l’inculpation du Premier ministre dans les investigations ouvertes à son encontre et sa désignation en tant que suspect dans l’enquête de corruption présumée portant sur l’achat de navires et de sous-marins à l’Allemagne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...