Spielberg recrute Seth Rogen pour jouer son « oncle préféré »
Rechercher

Spielberg recrute Seth Rogen pour jouer son « oncle préféré »

Le film, prévu pour 2022, sera basé sur l’enfance du réalisateur juif en Arizona ; Spielberg offre le million de dollars de son prix Genesis à des associations antiracistes

Seth Rogen arrive à la première de “Good Boys” le mercredi 14 août 2019 au Regency Village Theatre de Los Angeles. (Photo par Chris Pizzello / Invision / AP)
Seth Rogen arrive à la première de “Good Boys” le mercredi 14 août 2019 au Regency Village Theatre de Los Angeles. (Photo par Chris Pizzello / Invision / AP)

JTA – Le prochain film semi-autobiographique de Steven Spielberg, annoncé récemment et basé sur les années d’enfance du réalisateur juif en Arizona, mettra en vedette Seth Rogen en tant que « personnage inspiré de l’oncle préféré de Spielberg », a déclaré le Hollywood Reporter cette semaine.

Spielberg a co-écrit le film avec Tony Kushner, dramaturge juif connu pour « Angels in America ». Les deux hommes ont déjà travaillé ensemble sur des projets tels que « Munich » et « Lincoln ».

Michelle Williams jouera le rôle de la mère du jeune Steven.

Les producteurs visent une sortie pour 2022.

Le réalisateur Steven Spielberg s’adresse au public lors des Governors Awards 2018 au Ray Dolby Ballroom le dimanche 18 novembre 2018 à Los Angeles. (Chris Pizzello / Invision / AP)

Parallèlement, Spielberg a annoncé jeudi qu’il ferait don de son prix Genesis d’un million de dollars à des organisations juives et non-juives travaillant sur les questions de justice raciale.

La fondation du prix a également annoncé que le réalisateur américain doublera son prix d’un million de dollars avec ses fonds personnels. La somme sera partagée entre 10 organisations, dont Black Voters Matter et la Jewish of Color Initiative.

« Le judaïsme et l’histoire juive commencent par deux récits : la Genèse et l’Exode, des histoires qui concernent la création et la libération de l’oppression, la découverte de la morale et de la dignité humaine », a expliqué Spielberg dans un communiqué. « De ces récits découlent les préceptes éthiques qui nous commandent de travailler pour un monde plus juste et équitable. »

Spielberg affirme que « l’Amérique est confrontée à une crise », en référence à la prise de conscience suite au meurtre de George Floyd et aux manifestations pour la justice raciale qui ont ébranlé le pays l’année dernière.

Les autres associations qui recevront de l’argent sont Avodah, une association juive qui s’occupe des « problèmes sociaux et économiques les plus urgents de notre pays » ; la Collaborative for Jewish Organizing ; Dayenu – L’appel juif pour l’action climatique ; Justice for Migrant Women ; la National Domestic Workers Alliance ; le Native American Rights Fund ; One Fair Wage ; et le Religious Action Center of Reform Judaism, l’aile militante du mouvement. Beaucoup d’entre eux se sont engagés à contrer les efforts des députés républicains locaux des états pour restreindre le droit de vote.

Black Voters Matter est aligné sur l’organisation Black Lives Matter, critiquée par des éléments de la communauté juive car elle avait affirmé en 2016 qu’Israël commettait un « génocide ». L’organisation a depuis modifié ses textes à ce sujet.

Le prix Genesis, surnommé « Le Nobel juif », honore « des personnes extraordinaires pour leurs réalisations professionnelles exceptionnelles, leur contribution à l’humanité et leur engagement envers les valeurs juives ». Tous les anciens récipiendaires, dont Michael Douglas, Michael Bloomberg, Natalie Portman et Natan Sharansky, ont fait don de leurs gains à des causes philanthropiques.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...