Statut de Jérusalem : Des Arabes israéliens manifestent à Jaffa
Rechercher

Statut de Jérusalem : Des Arabes israéliens manifestent à Jaffa

Les manifestants ont brandi des drapeaux palestiniens et ont affirmé leur volonté de mourir pour la mosquée Al-Aqsa dans la ville sainte

Des Arabes israéliens participent à une manifestation à Jaffa contre la reconnaissance par le président américain Donald Trump de Jérusalem en tant que capitale d'Israël, le 16 décembre 2017 (Capture d'écran : Twitter)
Des Arabes israéliens participent à une manifestation à Jaffa contre la reconnaissance par le président américain Donald Trump de Jérusalem en tant que capitale d'Israël, le 16 décembre 2017 (Capture d'écran : Twitter)

Des centaines d’Arabes israéliens ont manifesté samedi contre la reconnaissance par le président Donald Trump de Jérusalem en tant que capitale d’Israël.

Les participants ont brandi des drapeaux palestiniens et annoncé être prêts à mourir pour la mosquée Al-Aqsa, située dans la Ville sainte.

Le plus important de ces mouvements de protestation a eu lieu dans la banlieue de Tel Aviv, à Jaffa, avec des manifestants affiliés au Mouvement islamique qui ont chanté être prêts à sacrifier leur vie pour la mosquée Al-Aqsa, a rapporté la Dixième chaîne.

La mosquée, qui est le troisième lieu le plus saint de l’islam, se dresse sur le site le plus saint du judaïsme, le mont du Temple.

Les manifestants ont brandi une photo du sheikh Raed Saleh où il était écrit : « Jérusalem et la terre sont à nous ».

Saleh, un prêcheur provocateur qui était un membre éminent de la Branche du nord du mouvement islamique aujourd’hui dissoute, est actuellement traduit devant la justice pour incitation au terrorisme.

Ces manifestations ont eu lieu après l’arrestation, pendant la nuit, de 14 personnes à Jérusalem par la police, soupçonnées d’avoir jeté des pierres et d’être impliquées dans d’autres violences contre les forces de sécurité. Des incidents et affrontements avec la police ont également été signalés à Jérusalem-Est dans la nuit de vendredi à samedi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...