Steven Spielberg prévient qu’un génocide comme la Shoah est possible aujourd’hui
Rechercher

Steven Spielberg prévient qu’un génocide comme la Shoah est possible aujourd’hui

Le célèbre réalisateur a cité le massacre de Pittsburgh comme un exemple de haine croissante, dans une interview marquant le 25e anniversaire de "La Liste de Schindler"

Steven Spielberg prend la parole lors d'une cérémonie commémorative de la Shoah à l'ambassade d'Israël à Washington, le 27 janvier 2016 (Capture d'écran YouTube)
Steven Spielberg prend la parole lors d'une cérémonie commémorative de la Shoah à l'ambassade d'Israël à Washington, le 27 janvier 2016 (Capture d'écran YouTube)

Steven Spielberg, le réalisateur américain oscarisé pour son film sur la Shoah « La Liste de Schindler », a lancé un avertissement : La haine menant au génocide est aussi possible aujourd’hui qu’elle l’était pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dans une interview accordée à Lester Holt de NBC, Spielberg a spécifiquement mentionné la récente fusillade de masse à la synagogue « Tree of Life » à Pittsburgh comme un signal de la montée des idéologies haineuses.

« Quand la haine collective s’organise et s’industrialise, le génocide s’ensuit », a déclaré M. Spielberg dans l’interview qui a été diffusée mercredi. « Nous devons le prendre plus au sérieux aujourd’hui que nous ne l’avons fait naguère, à mon avis ».

L’interview a été réalisée alors que « La Liste de Schindler » était de retour dans un certain nombre de salles à l’occasion de son 25e anniversaire.

« Je pense qu’il y a plus de risques aujourd’hui qu’à l’époque », quand le film est sorti en 1993, a-t-il dit.

The actress who played the girl in red in "Schindler's List" as a 3-year-old says seeing the film was traumatic. (YouTube screenshot)
La célèbre scène de la « petite fille en rouge » dans le film « La Liste de Schindler », Oscar du meilleur film. (Crédit : capture d’écran YouTube)

Le film raconte l’histoire d’Oskar Schindler, un homme d’affaires allemand dont les efforts pour employer des Juifs pendant la Shoah ont permis de sauver plus de 1 000 personnes. Il a remporté sept Oscars, dont celui du meilleur film et du meilleur réalisateur.

Le film, tourné principalement en Pologne, a conduit Spielberg à fonder la Fondation USC Shoah, qui enregistre des interviews avec des survivants de la Shoah et contient maintenant le témoignage de plus de 55 000 survivants et témoins de la Shoah.

« Je ne pense pas que je ferai jamais rien d’aussi important », a déclaré Spielberg à propos du film dans l’interview de NBC. « Donc, pour moi, c’est quelque chose dont je serai toujours le plus fier. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...