Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Suède : Attaque d’une réunion « anti-fasciste »

Quelque 50 personnes s'étaient rassemblées dans un théâtre à Gubbängen, pour participer à une conférence décrite comme un "évènement anti-fasciste", organisé par la gauche et Les Verts

Ulf Kristersson, leader du parti modéré en Suède, photographié dans un studio avant un débat avec d'autres leaders de partis, organisé par SVT, à Stockholm, avant les élections générales, le  9 septembre 2022. (Crédit : Jonathan Nackstrand/AFP)
Ulf Kristersson, leader du parti modéré en Suède, photographié dans un studio avant un débat avec d'autres leaders de partis, organisé par SVT, à Stockholm, avant les élections générales, le 9 septembre 2022. (Crédit : Jonathan Nackstrand/AFP)

Plusieurs hommes masqués ont lancé des fumigènes dans un théâtre au sud de Stockholm mercredi où se tenait une réunion contre l’extrême-droite, selon la police et des responsables politiques.

« Trois personnes ont été transportées à l’hôpital en ambulance », a écrit la police sur son site internet, précisant que la gravité de leurs blessures est à ce stade inconnue.

Quelque 50 personnes s’étaient rassemblées dans un théâtre à Gubbängen, une banlieue du sud de la capitale suédoise, pour participer à une conférence décrite comme un « évènement anti-fasciste », organisé par le Parti de gauche (Vänsterpartiet, gauche radicale) et Les Verts (Miljöpartiet).

Selon l’association anti-raciste Expo, invitée pour y faire une présentation, « un groupe de nazis » s’est introduit dans le foyer juste avant le début de la conférence et ont lancé des fumigènes dans la salle.

« C’est épouvantable qu’une réunion organisée par le Parti de gauche ait été prise d’assaut. J’ai pris contact avec Mme [Nooshi] Dadgostar [à la tête du Parti de gauche, ndlr] et lui ai exprimé mon soutien le plus profond. Ce type de comportement odieux n’a pas sa place dans notre société libre et ouverte », a déclaré le Premier ministre Ulf Kristersson, cité par l’agence TT.

Tous les chefs de file des partis politiques de Suède ont exprimé leur soutien, qualifiant l’incident « d’attaque contre la démocratie », selon la même source.

Nooshi Dadgostar a déploré qu’un « évènement ouvert, pour l’égalité entre les individus » ait été « violemment attaquée par ce qui semble être des nazis », auprès de la chaîne SVT.

« Toutes les forces politiques démocratiques doivent maintenant se lever pour combattre l’extrême-droite qui menace notre démocratie », a-t-elle ajouté.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.