Suite au scandale, l’Australie suspend son aide à l’ONG World Vision
Rechercher

Suite au scandale, l’Australie suspend son aide à l’ONG World Vision

Canberra a annoncé suspendre toute aide à World Vision dans les Territoires palestiniens, après l'arrestation par Israël du responsable de cette ONG chrétienne américaine, qui est accusé d'avoir détourné des fonds au profit du Hamas à Gaza

Le Parlement à Canberra, Australie (photo credit: Wikimedia Commons/ Mark Pegrum CC BY-SA)
Le Parlement à Canberra, Australie (photo credit: Wikimedia Commons/ Mark Pegrum CC BY-SA)

Les autorités israéliennes ont annoncé jeudi avoir arrêté et inculpé le directeur de World Vision dans la bande de Gaza, l’accusant d’avoir détourné au cours des dernières années des dizaines de millions de dollars en fonds et en matériel au profit du Hamas terroriste qui dirige le territoire palestinien.

Le gouvernement australien juge « profondément inquiétantes » les accusations contre le directeur de World Vision (à Gaza), indique un communiqué publié jeudi soir par l’ambassade australienne en Israël.

World Vision a reçu des fonds de l’Australie, mais ils étaient destinés à une « assistance vitale à l’action humanitaire et au développement », poursuit-il.

« Tout détournement par le Hamas du soutien généreux de l’Australie et de la communauté internationale à des fins militaires ou terroristes est déplorable », estiment les autorités australiennes.

L’Australie a ouvert une enquête sur le sujet et considère cette affaire comme ayant « la plus haute priorité ».

« Nous suspendons tout nouveau financement à World Vision pour des programmes dans les Territoires palestiniens jusqu’à la fin des investigations », précise le communiqué.

World Vision, qui se présente comme l’une des plus importantes organisations humanitaires avec plus de 40 000 employés dans près de 100 pays, a dit n’avoir « aucune raison » de croire aux incriminations contre son directeur à Gaza, Mohamed Halabi. Selon la sécurité intérieure israélienne, World Vision ignorait les agissements de celui-ci.

Le général Yoav Mordechai, à la tête de l’organe coordonnant les activités israéliennes dans les Territoires palestiniens (Cogat), a rencontré jeudi soir de hauts responsables de World Vision en visite en Israël, a indiqué le Cogat dans un communiqué. « Il s’agit là de faits graves, assumez vos responsabilités et remettez de l’ordre dans la maison », leur a-t-il dit, selon ce communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...