Synagogues fermées : directives des cultes en France
Rechercher

Synagogues fermées : directives des cultes en France

"Il serait déraisonnable de faire des tablées de Shabbat à 20 ou 30" personnes, a mis en garde Haïm Korsia

Le grand-rabbin de France Haïm Korsia au micro de la radio RTL, mercredi 26 février 2020. (Crédit : capture d’écran RTL)
Le grand-rabbin de France Haïm Korsia au micro de la radio RTL, mercredi 26 février 2020. (Crédit : capture d’écran RTL)

Le grand rabbin de France Haïm Korsia a annoncé mardi sur Radio Shalom mardi soir que les synagogues allaient être fermées.

Un message va être envoyé aux communautés ce mardi ou mercredi matin, soulignant que « la règle sera la fermeture », a-t-il dit, « sauf exceptions ».

« Dans une immense synagogue, si vous êtes 15, à 10 mètres les uns des autres, c’est plus simple » de rester ouvert, a-t-il souligné.

Il a aussi mis en garde : « il serait déraisonnable de faire des tablées de Shabbat à 20 ou 30 » personnes.

#COVID2019 – Informations importantes annoncées ce soir sur Radio Shalom 94.8: Le principe de pikouah nefesh, de…

פורסם על ידי ‏‎Haïm Korsia‎‏ ב- יום שלישי, 17 במרץ 2020

Depuis dimanche, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a ordonné de « fermer les lieux de culte musulmans (…) jusqu’à nouvel ordre ».

Mardi, il précise que s’agissant des prières mortuaires, « il faut respecter les consignes de sécurité et de prévention concernant les rassemblements en terme d’effectifs et d’espacement de plus d’un mètre entre les participants ».

Le président de la Conférence des évêques de France Éric de Moulins-Beaufort a adressé mardi de nouvelles « recommandations » aux évêques.

« Aucune messe (dominicale, de semaine) avec une assemblée, de quelque taille qu’elle soit, ne doit être célébrée. Les églises peuvent rester ouvertes, avec moins de 20 personnes en prière individuelle et à distance les unes des autres. »

Les obsèques « peuvent pour le moment être célébrées (avec une « célébration » mais pas une messe, ndlr) dans les églises. L’assemblée devra être inférieure à 20 personnes et celles-ci devront se répartir dans l’ensemble de l’église ».

« Baptêmes, mariages, confirmations, professions de foi, premières communions, sont à reporter à des temps meilleurs », ajoute le texte.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...