Israël en guerre - Jour 200

Rechercher

Syrie : 4 combattants tués dans une frappe attribuée à Israël – médias d’Etat

Quatre autres personnes ont été blessées et des dégâts matériels ont été signalés ; la télévision d'État affirme que la défense syrienne a abattu certains missiles israéliens

Extrait d'une vidéo montrant une explosion au-dessus de Damas, en Syrie, le 7 août 2023. (Crédit : Capture d'écran via Twitter)
Extrait d'une vidéo montrant une explosion au-dessus de Damas, en Syrie, le 7 août 2023. (Crédit : Capture d'écran via Twitter)

Quatre militaires syriens et deux combattants pro-iraniens ont été tués lundi à l’aube lors de frappes israéliennes sur des positions militaires et des dépôts d’armes dans la périphérie de Damas, a indiqué une ONG.

L’agence officielle syrienne avait fait état de quatre militaires tués et quatre autres blessés dans ces frappes.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), une ONG basée au Royaume-Uni et qui dispose d’un vaste réseau de sources sur le terrain, « quatre militaires syriens dont un officier ont été tués, ainsi que deux combattants pro-iraniens ».

Deux soldats syriens et cinq combattants étrangers ont également été blessés dans les raids qui ont visé « des positions et des dépôts d’armes et de munitions », notamment près de l’aéroport international de Damas.

Selon l’OSDH, des dépôts d’armes et de munitions des milices pro-iraniennes, alliées au régime syrien, ont été détruits.

L’agence Sana s’est bornée de son côté à indiquer que les raids avaient provoqué des dégâts matériels, ajoutant que la défense aérienne syrienne avait intercepté certains des missiles.

« L’agression a causé la mort de quatre soldats, en a blessé quatre autres et a entraîné des pertes matérielles », a déclaré un responsable militaire cité par l’agence d’Etat SANA.

Un correspondant de l’AFP à Damas a dit avoir entendu plusieurs explosions dans la nuit et des vidéos diffusées sur Internet montrent des éclairs dans le ciel nocturne. Il peut s’agit de frappes de missiles ou de projectiles de défense anti-missiles.

Dans une autre vidéo, dont l’authenticité n’a pas pu être vérifiée, on peut entendre au moins six explosions, tandis que des avions passent en trombe dans le ciel et qu’une boule de feu illumine le ciel nocturne.

SANA a affirmé que la défense aérienne syrienne était parvenue à abattre « certains » missiles israéliens.

La Syrie prétend régulièrement intercepter les projectiles israéliens, mais les analystes militaires mettent en doute ces affirmations.

Interrogé par l’AFP, un porte-parole de l’armée israélienne a affirmé « ne pas commenter les informations dans les médias étrangers ».

Israël , en règle générale, ne commente pas les frappes spécifiques, mais a admis avoir effectué des centaines de sorties contre des groupes soutenus par l’Iran qui tentaient de prendre pied dans le pays au cours de la dernière décennie. Il affirme également s’attaquer aux cargaisons d’armes destinées au Hezbollah et à d’autres groupes similaires.

La dernière frappe attribuée à Israël remonte au 19 juillet, quand trois combattants pro-régime avaient été tués et quatre blessés dans des frappes nocturnes contre des positions de l’armée et de groupes pro-iraniens près de Damas, selon l’OSDH.

Début juillet, d’après l’OSDH, Israël avait également visé des sites du groupe terroriste chiite du Hezbollah et des dépôts de munition dans la périphérie nord-est de Homs (centre), tuant un membre des Gardiens de la Révolution islamique, l’armée idéologique de la République islamique d’Iran, et en blessant quatre autres.

Israël avait également ciblé une base de défense aérienne dans la province de Tartous, sur la côte, selon la même source.

Au cours des dernières semaines, les tensions se sont accrues le long de la frontière nord d’Israël par l’intermédiaire du groupe terroriste libanais Hezbollah, un supplétif de l’Iran et allié du président syrien Bashar Assad.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.