Tame Impala donnerait un concert en Israël
Rechercher

Tame Impala donnerait un concert en Israël

Le groupe de rock australien se produira à Rishon Lezion en juillet, un an après le succès de leur troisième album

Tame Impala en concert au festival Rock en Seine, le 31 août 2015 à Paris, en France (Crédit : Image Tame Impala via Shutterstock)
Tame Impala en concert au festival Rock en Seine, le 31 août 2015 à Paris, en France (Crédit : Image Tame Impala via Shutterstock)

Tame Impala, un des groupes à succès de rock psychédélique dans le monde, sera en spectacle en Israël en juillet, ont annoncé les producteurs mercredi.

Les billets pour le concert, prévu pour le 11 juillet au Live Park de Rishon Lezion, ont été mis en vente. Les 2 000 premiers billets ont été proposés au prix réduit de 249 shekels.

Tame Impala a été fondée en 2007 par le chanteur et guitariste Kevin Parker et le bassiste Dominic Simper à Perth, en Australie.

Le style du groupe, ressemble au rock psychédélique des groupes tels que The Flaming Lips et Yeah Yeah Yeahs, a attiré l’oreille du label de disque australien Modular Recordings, qui a signé avec le groupe un contrat d’enregistrement.

Après avoir sorti un EP et plusieurs singles, le groupe a fait ses débuts avec son premier album, « Innerspeaker », en 2010. L’album a recueilli des critiques positives et a permis à Tame Impala de se rendre au Royaume Uni et au Canada avec un autre groupe, MGMT. Il a également été choisi comme le meilleur album de l’année par le magazine Rolling Stone.

Le deuxième album du groupe, « lonerism », a été un succès international, en grande partie en raison de ses deux singles, « Feels Like We Only Go Backwards » et « Elephant ».

L’année dernière, le groupe a surpris ses fans quand il a sorti un troisième album, « Currents », qui a marqué un changement majeur dans son style musical. Bien que Tame Impala a conservé ses sons psychédéliques, la nouvelle musique s’écarte de ses fondamentaux rock et pour tenter de nouveaux styles tels que le synth-pop et le R & B.

Malgré ce changement dans le style musical, le groupe a reçu encore plus de soutien et s’est intégré sur de nouveaux marchés. Le nouvel album s’est placé à la première place dans des charts australiens et s’est placé à la troisième place dans les classements en Angleterre.

Le troisième album de Tame Impala était aussi un grand succès en Israël et a été élu le meilleur album de l’année par les auditeurs du programme « Hakaze » sur la radio militaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...