Tarantino : plus que deux films pour moi
Rechercher

Tarantino : plus que deux films pour moi

Le réalisateur de “Pulp Fiction” est plutôt catégorique sur sa retraite après 10 films, même s’il n’exclut pas un retour “gériatrique” à 75 ans

David est le fondateur et le rédacteur en chef du Times of Israel. Il était auparavant rédacteur en chef du Jerusalem Post et du Jerusalem Report. Il est l’auteur de « Un peu trop près de Dieu : les frissons et la panique d’une vie en Israël » (2000) et « Nature morte avec les poseurs de bombes : Israël à l’ère du terrorisme » (2004).

Quentin Tarantino pendant le Festival du film de Jérusalem, le 8 juillet 2016. (Crédit : David Horovitz/Times of Israel)
Quentin Tarantino pendant le Festival du film de Jérusalem, le 8 juillet 2016. (Crédit : David Horovitz/Times of Israel)

Quentin Tarantino a souligné vendredi qu’il ne comptait faire que deux films de plus.

S’adressant au public du Festival du film de Jérusalem, l’auteur-réalisateur, qui avait déjà parlé fin 2014 de se retirer après 10 films, semblait catégorique vendredi sur ce point.

Tarantino était présent au festival israélien pour une projection spéciale de « Pulp Fiction », « une épreuve de ma propre collection », qu’il a dit avoir envoyée « ici juste pour vous ».

Interviewé sur scène avant la projection, Tarantino discutait d’un critique britannique qui affirme que ses films sont mieux appréciés s’ils sont vus par groupes de trois. « Il y a cette rumeur, lui a-t-on dit, que vous ne voulez faire que 10 films. »

« Oui », a confirmé Tarantino.

Mais « si vous travaillez par trois, a continué le journaliste, comment cela va-t-il marcher ? »

« Eh bien, a répondu le réalisateur à un public riant, je ne vais pas changer mes projets juste à cause de ce mec… »

Il a ensuite précisé, « je prévois de m’arrêter à 10. Cela en fait deux de plus ». Il avait déclaré précédemment qu’il considérait que « Kill Bill : volume 1 » et « Kill Bill : volume 2 » ne formaient qu’un seul film, ce qui signifie qu’il en a réalisé huit à ce jour.

Tarantino avait déjà parlé de s’arrêter après 10 films fin 2014, expliquant alors que « je veux en sortir tant que je suis toujours dur… J’aime [l’idée] de laisser une filmographie de 10 films, et donc il m’en reste deux de plus après cela. »

A ce moment, il avait cependant déclaré que sa retraite après 10 films n’était « pas gravée dans la pierre, mais c’est le projet. Si je fais le 10e, que je fais un bon travail et que je ne le foire pas, eh bien cela sonne comme une bonne manière de finir cette carrière. Si, plus tard, je tombe sur un bon film, je ne vais pas ne pas le faire juste parce que j’ai dit que je n’en ferais plus. Mais 10, et finir, les laissant en vouloir plus… Cela sonne bien. »

A Jérusalem, il s’est également gardé la possibilité de changer d’avis, mais cela semblait improbable. Il se pourrait que, « à 75 ans », il puisse décider d’avoir « une autre histoire à raconter », s’est-il permis.

Mais cela existerait de manière séparée de son travail principal. Cela serait, a déclaré Tarantino, 53 ans, son film « gériatrique ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...