Tel Aviv : la bourse de diamants lance sa propre crypto-monnaie
Rechercher

Tel Aviv : la bourse de diamants lance sa propre crypto-monnaie

En partenariat avec la start-up Carats.io, la bourse de Tel Aviv lance une monnaie indexée à sa reserve de diamants

La bourse du diamant d'Israël, à Ramat Gan, dans le centre du pays, le 14 janvier 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
La bourse du diamant d'Israël, à Ramat Gan, dans le centre du pays, le 14 janvier 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

La bourse aux diamants de Tel Aviv, troisième en importance après les places d’Anvers et de New York, lance sa propre crypto-monnaie en partenariat avec Carats.io une start-up, dont le whitepaper – le document qui présente l’équipe et l’innovation sur laquelle se base la nouvelle monnaie – n’est pas encore disponible sur leur site internet.

La crypto-monnaie est présentée par la presse comme unique en son genre. Pour cause, elle est sans doute la première qui s’adossera sur une valeur existante, en l’occurrence 50 % de la valeur de la réserve de diamants de l’Israel Diamond Exchange (IDE).

« Il s’agit d’un sacré revirement pour l’IDE qui semblait jusqu’ici ne nourrir aucun intérêt pour les technologies, » note le magazine en ligne Pix-Geeks qui ajoute que l’IDE et la start-up « comptent par le biais de cette technologie « transformer le diamant en une commodité afin de la monétiser » selon Nadav Perl, Directeur commercial de Carats.io ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...