Tel Aviv: Les lieux culturels rouvriront en février pour les citoyens vaccinés
Rechercher

Tel Aviv: Les lieux culturels rouvriront en février pour les citoyens vaccinés

C'est le maire Ron Huldai, chef du nouveau parti HaIsraelim, qui a fait cette annonce, évoquant le "passeport vert" ; une mesure "populiste" pour le ministre de la Culture

Ron Huldai, maire de Tel Aviv, prend la parole lors d'un concert sur la place Rabin à Tel Aviv le 14 mai 2018. (Tomer Neuberg/Flash90)
Ron Huldai, maire de Tel Aviv, prend la parole lors d'un concert sur la place Rabin à Tel Aviv le 14 mai 2018. (Tomer Neuberg/Flash90)

Le maire de Tel Aviv Ron Huldai, qui vient de fonder son propre parti, HaIsraelim, a déclaré dimanche qu’il n’attendrait pas l’approbation du gouvernement pour rouvrir les sites culturels de sa ville et qu’il prévoyait de permettre aux théâtres et aux musées d’ouvrir leurs portes aux Israéliens qui auraient reçu leurs deux doses de vaccin.

« Au début du mois de février, j’ouvrirai les portes de toutes les institutions culturelles de Tel Aviv-Jaffa » aux personnes pleinement vaccinées, a écrit Huldai sur Twitter. Deux injections de vaccin sont nécessaires pour garantir l’efficacité de ce dernier.

« Il y aura déjà un nombre important de personnes vaccinées et en possession d’un passeport vert. Il n’y a aucune raison qui devrait empêcher les personnes vaccinées d’aller au Cameri [théâtre] », a-t-il déclaré devant les caméras de la chaîne Kan dans un entretien.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait déclaré, la semaine dernière, que le gouvernement œuvrerait à déployer les « passeports verts », qui donneront aux personnes vaccinées ou guéries de la COVID-19 le droit d’assister à certaines rassemblements et événements qui sont actuellement interdits.

Des artistes et autres représentants du secteur culturel manifestent contre la fermeture du milieu culturel sur la place Rabin de Tel Aviv, le 4 décembre 2020. (Crédit : Tomer Neuberg/FLASH90)

Dans le cadre de la campagne de vaccination massive du pays, plus de deux millions d’Israéliens ont d’ores et déjà reçu leur première dose de vaccin et presque 225 000 ont reçu leur deuxième dose. Depuis dimanche, tous les citoyens âgés de 45 ans et plus peuvent se présenter pour se faire injecter la première dose du vaccin contre le coronavirus par le biais de leur caisse de santé.

Huldai, qui a annoncé au début du mois qu’il allait se présenter aux élections du mois de mars à la tête de sa propre formation mais qui a rejeté les appels à démissionner de la mairie de Tel Aviv, a accusé Netanyahu d’utiliser les restrictions au profit de ses intérêts politiques.

« On ne peut pas attendre que Netanyahu décide d’ouvrir les sites culturels, la veille du scrutin », a-t-il accusé.

Répondant à l’annonce, le ministre de la Santé Yuli Edelstein (Likud) a rejeté l’accusation de politisation de la réponse apportée par l’Etat juif au virus, déplorant que Huldai « fasse de la politique politicienne au détriment de la santé publique ».

Edelstein a qualifié l’initiative évoquée par Huldai de « scandaleuse », ajoutant que « cela doit servir de signal d’avertissement pour tous ceux qui ont à cœur la santé publique ».

Le ministre de la Culture Chili Tropper, issu des rangs de Kakhol lavan, a déclaré que l’ouverture des sites culturels ne se ferait qu’en « coordination avec le ministère de la Santé, tout en préservant avec soin la santé des personnes qui viennent assister à un spectacle culturel ».

« Je suis heureux de voir une personnalité publique appuyer l’importance des événements culturels », a-t-il dit, ajoutant néanmoins que « je suggère de ne pas recourir au populisme ».

Le chanteur Aviv Gefen, à gauche, rencontre le Premier ministre benjamin Netanyahu, au centre, et le ministre de la Culture Chili Tropper à son bureau de Jétusalem, le 14 janvier 2021. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Soulignant un accord qui a été conclu la semaine dernière et qui a concerné une aide financière apportée au secteur de la culture, Tropper a noté que « depuis maintenant des semaines, le ministère de la Culture, avec les directeurs et les conservateurs des institutions culturelles israéliennes, travaille sur un calendrier approprié pour l’ouverture du milieu de la culture à Tel Aviv et dans tout le pays – et je me réjouis que ce plan puisse être mis en vigueur dans un avenir proche ».

Tropper et Netanyahu ont annoncé le déblocage de cette enveloppe dans la journée de vendredi, aux côtés du chanteur Aviv Geffen. Les fonds seront transmis aux autorités locales qui seront dans l’obligation de les dépenser pour des événements culturels.

Geffen, un critique fervent de Netanyahu qui a réclamé sa démission, a salué le Premier ministre à cette occasion, disant que l’accent mis par ce dernier sur la vaccination permettrait à la scène culturelle israélienne d’être la première à revivre dans le monde.

Le chanteur a depuis affronté un torrent de critiques émises par les membres des communautés de la musique et du divertissement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...