Tel Aviv roule vers l’accessibilité avec le nouveau centre de vélo adapté
Rechercher

Tel Aviv roule vers l’accessibilité avec le nouveau centre de vélo adapté

La ville et le ministère du Tourisme accélèrent l’initiative avec 5,7 millions de shekels pour le complexe de vélo accessible avec des pistes cyclables

Le ministre du Tourisme Yariv Levin (à gauche) et le maire de Tel Aviv Ron Huldai essaient des handbikes sur la piste cyclable nouvellement adaptée, le 28 juillet 2016 (Crédit : Melanie Lidman/Times of Israel)
Le ministre du Tourisme Yariv Levin (à gauche) et le maire de Tel Aviv Ron Huldai essaient des handbikes sur la piste cyclable nouvellement adaptée, le 28 juillet 2016 (Crédit : Melanie Lidman/Times of Israel)

Les athlètes ayant un handicap physique qui utilisent des vélos adaptables comme les handbikes seront désormais en mesure d’utiliser des dizaines de kilomètres de pistes cyclables dans le parc Yarkon, maintenant qu’un complexe de vélo accessible de plusieurs millions de shekels leur a été dédié, jeudi, au Centre national de sport à Tel Aviv.

Le ministère du Tourisme et la municipalité de Tel-Aviv ont financé le projet à hauteur de 5,7 millions de shekels pour créer le complexe, ainsi que pour créer un meilleur accès aux pistes cyclables du parc en veillant à ce qu’il n’y ait pas de bordures ou d’étapes sans rampes dans l’ensemble du parc.

Le ministre du Tourisme Yariv Levin (Likud) dit que l’initiative fait partie d’une vision à deux volets pour le ministère du Tourisme : améliorer l’accessibilité, et attirer les touristes de la communauté sportive adaptée dans le monde entier.

« Nous devons rendre tous les sites touristiques accessibles, non seulement parce que c’est une exigence [juridique], mais aussi parce qu’Israël a des besoins spécifiques et particuliers à cet égard », a-t-il dit.

Le ministère du Tourisme a financé d’autres projets d’accessibilité, une partie d’un plan coûtant 6,5 millions de shekels pour créer des routes accessibles dans les sites touristiques populaires, y compris, à Jérusalem, dans la Vieille Ville et au musée Herzl.

L’amélioration de l’accessibilité se réfère aux handicaps physiques ainsi qu’aux « déficiences sensorielles » telles que la surdité ou la cécité. Le ministère du Tourisme a également créé cinq « points d’accessibilité » – des zones comme les aires de pique-nique ou les sentiers courts qui permettent aux visiteurs d’accéder à des points de vue ou d’autres endroits importants – dans les réserves naturelles du pays, comme le Besor Stream, le lac Hula, et Snir Stream, parmi d’autres.

Koby Lion, 40 ans, un handbiker qui a remporté une médaille d’argent au contre-la-montre de Londres 2012, a déclaré que les projets représentent « un mouvement dans la bonne direction pour rendre autant de choses aussi accessibles que possible ». Lion, qui a été blessé au Liban quand il servait dans l’armée, est un athlète professionnel à temps plein qui participe à des compétitions de handbike dans le monde entier, et représentera Israël aux Jeux paralympiques de Rio en septembre. « Je me souviens quand nous avions juste un petit placard de rangement, et nous avons maintenant une zone bien meilleure, avec une salle pour se rencontrer et boire du café », dit-il.

Koby Lion, 40 ans, un handbiker qui a remporté une médaille d'argent au contre-la-montre de Londres 2012, le 28 juillet 2016 (Crédit : Melanie Lidman/Times of Israel)
Koby Lion, 40 ans, un handbiker qui a remporté une médaille d’argent au contre-la-montre de Londres 2012, le 28 juillet 2016 (Crédit : Melanie Lidman/Times of Israel)

« Nous minimisons les écarts entre les Jeux olympiques et [les Jeux] paralympiques », a déclaré Dani Ben Abu, le président de l’Association israélienne des sports pour les personnes handicapées. Abu a noté que les pistes cyclables accessibles relient maintenant le Yosef Stadium Hadar, qui abrite le centre sportif d’adaptation, au Centre de sport national, juste à côté, où le Comité olympique d’Israël a ses bureaux.

Cependant, Ben Abu a dit que l’organisation « continue à rêver d’un centre juste pour nous », avec plus d’infrastructures et des options d’entraînement pour les athlètes handicapés. Il a présenté au maire de Tel Aviv Ron Huldai un plan architectural pour le bâtiment que le centre espère construire avec la collaboration de la municipalité.

« Tel Aviv a pour objectif de rendre tout accessible pour toutes les personnes », a déclaré Huldai.

Levin, Huldai, et le directeur du ministère du Tourisme Amir Halevy ont fait un tour sur les handbikes après la cérémonie d’inauguration pour essayer les pistes cyclables nouvellement adaptées. Les trois politiciens ont rapidement réussi à gérer les engins, mais ont éprouvé une certaine difficulté à diriger les vélos afin de se mettre en position pour les séances photos.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...