Tempête de neige sur le mont Hermon pour Pessah
Rechercher

Tempête de neige sur le mont Hermon pour Pessah

Il s'agit de la première tempête de neige depuis 22 ans à cette saison de l'année

Une tempête de neige du printemps à l'entrée du site du mont Hermon dans le nord d'Israël, le 21 avril 2019. (station de ski du mont Hermon).
Une tempête de neige du printemps à l'entrée du site du mont Hermon dans le nord d'Israël, le 21 avril 2019. (station de ski du mont Hermon).

Dimanche, le mont Hermon a été touché par une tempête de neige surprise de printemps pour la première fois depuis 22 ans. Cette météo très inhabituelle pour la saison a contrecarré les projets de nombreux Israéliens qui voulaient se déplacer dans le pays et aller faire des randonnées pour la fête juive de Pessah.

Environ 5 centimètres de neige ont été mesurés dans la partie basse d’Hermon à 9h du matin, alors que les responsables de la station de ski ont décidé de fermer la station aux visiteurs car il devrait continuer à neiger toute la journée.

Il neigeait aussi dans le village voisin de Majdal Shams, et dans certains endroits du plateau du Golan.

Les températures étaient plus basses que d’habitude et des orages ont éclaté. Le nord et le centre d’Israël ont été touchés par les averses et la grêle. Des vents puissants ont déraciné un arbre dans la ville de Kiryat Yam, à proximité d’Haïfa. Il est tombé sur une voiture stationnée, sans faire de blessés.

L’Autorité de la nature et des parcs a déclaré que de nombreuses activités extérieures prévues pour dimanche avaient été annulées à cause de la météo, notamment un spectacle équestre à l’hippodrome Césarée décalé à plus tard dans la semaine.

La plupart des réserves naturelles d’Ein Gedi à proximité de la mer Morte étaient fermées aux randonneurs, comme de nombreux ruisseaux dans les collines de Judée, alors que l’on redoutait des inondations éclairs. Plus tard dans la semaine, ce sera la premier anniversaire du drame de la rivière Tzafit, dans laquelle dix adolescents avaient trouvé la mort dans des inondations éclairs.

Cette rare météo hivernale devrait cesser vers la fin de la journée, avec des pluies locales encore attendues lundi matin.

Le reste de la semaine devrait être ensoleillé dans tous le pays et on pourrait même avoir des températures assez élevées, avec de 23°C à Jérusalem et jusqu’à 29°C à Tibériade mercredi, selon le Service météorologique d’Israël.

Des Israéliens barbotent dans les eaux fraîches de la rivière Saar sur le plateau du Golan, le 14 avril 2019. (Sue Surkes/Times of Israël)

Des centaines de milliers d’Israéliens prévoient de participer à des activités extérieures cette semaine pour Pessah. Beaucoup d’entre eux vont probablement se diriger vers le nord pour profiter des paysages splendides après qu’un hiver plus pluvieux que la moyenne a permis de remettre à flot les rivières, les lacs et les chutes d’eau.

Le mois dernier, les autorités ont déclaré que le niveau du lac de Tibériade avait dépassé la ligne rouge de niveau bas pour la première fois en deux ans.

Grâce aux pluies abondantes des derniers mois, Israël a mis un terme à une sécheresse de cinq ans qui a dévasté le nord, mais les problèmes d’eau du pays ne sont pour autant pas encore résolus. Durant l’été, le lac de Tibériade s’évapore au rythme d’un centimètre par jour, ce qui signifie qu’il descendra à nouveau à un niveau inférieur à celui de la ligne rouge.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...