Tests réussis des systèmes de défense antimissiles israéliens
Rechercher

Tests réussis des systèmes de défense antimissiles israéliens

Selon le ministère de la Défense, les tests du Dôme de Fer, des systèmes Baguette magique et d'Arrow 3 ont été organisés pour "contrer les menaces émergentes dans la région"

Un missile est lancé depuis la base aérienne   Palmachim dans le centre d'Israël, le 4 juillet 2018 (Crédit : ministère de la Défense)
Un missile est lancé depuis la base aérienne Palmachim dans le centre d'Israël, le 4 juillet 2018 (Crédit : ministère de la Défense)

Le ministère de la Défense a déclaré jeudi que les systèmes de défense antimissiles israéliens venaient de réussir une série de tests organisés pour « contrer les menaces émergentes dans la région ».

Dans un communiqué, le ministère a expliqué que les essais avaient été menées par Rafael Advanced Defense Systems en collaboration avec l’armée et les entreprises de défense Israel Aerospace Industries et mPrest Systems.

« Dans le cadre des essais, des types variés de menaces ont simulé celles qui se développent actuellement dans la région », a commenté le ministère de la Défense. L’administration Homa [défense antimissile] continuera à développer le système du Dôme de fer pour contrer les menaces émergentes dans la région ».

Le communiqué a fait savoir que le Dôme de fer, pour les missiles à courte portée, Baguette magique, pour les missiles à moyenne portée, et Arrow 3, pour les missiles à longue portée, ont été testés cette semaine sur la base aérienne de Palmachim, au sud de Tel Aviv.

Mercredi, les résidents du secteur de la base ont entendu le lancement d’un missile, qui a laissé une trace de fumée visible à des kilomètres de distance.

Le ministère n’a pas spécifié quel type de missile avait été tiré, et il a indiqué qu’il donnerait des détails sur l’opération à une date ultérieure.

Au mois de mai, le ministère de la Défense avait déclaré reporter un test à tir réel programmé dans l’Alaska du système Arrow 3 pour garantir un « état de préparation maximal » de la batterie.

Arrow 3 avait été essayé avec succès au mois de février après des mois de retards et de problèmes techniques. Au mois de janvier, un exercice avait été annulé en raison d’un problème de transfert de données et au mois de décembre, un test avait été reporté en raison d’inquiétudes de type sécuritaire.

Complété par un certain nombre d’autres systèmes de défense antimissiles créés pour protéger l’Etat juif d’attaques à courte, moyenne et longue portée, le système Arrow 3 représente le plus haut niveau du réseau de défense antimissiles à plusieurs paliers.

Suite à un barrage de tirs de mortier et de roquettes depuis Gaza, le mois dernier, l’armée israélienne a déployé des batteries du Dôme de fer supplémentaires dans le sud d’Israël, avertissant les résidents locaux de la possibilité d’un nouveau round de conflit et de violences avec le Hamas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...