Israël en guerre - Jour 227

Rechercher

Tollé suite au soutien du chanteur Ariel Zilber à Amiram Ben-Uliel

L'artiste a publiquement exprimé son soutien à l'extrémiste juif condamné pour avoir tué 3 Palestiniens, et a fait un don à une collecte de fonds visant à le libérer de prison

Le chanteur israélien Ariel Zilber à une cérémonie de Hanoukka à la Grande Synagogue de Tel Aviv, le 1er décembre 2021. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Le chanteur israélien Ariel Zilber à une cérémonie de Hanoukka à la Grande Synagogue de Tel Aviv, le 1er décembre 2021. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Plusieurs chanteurs de premier plan ont annoncé qu’ils annulaient leur participation à un concert à l’occasion du 80e anniversaire du chanteur Ariel Zilber après qu’il a publiquement exprimé son soutien et fait un don à un extrémiste juif condamné pour avoir tué trois membres d’une famille palestinienne.

Shalom Hanoch et Aviv Geffen ont tous deux annoncé qu’ils se retiraient du concert, tandis qu’Arkadi Duchin a confié à Ynet qu’il envisageait également de se retirer.

« Je m’oppose complètement à son soutien à cette affaire », a déclaré Duchin.

Il y a également des appels sur les réseaux sociaux à boycotter la musique de Zilber.

Zilber a publiquement exprimé son soutien à Amiram Ben Uliel et a fait un don à une campagne de collecte de fonds visant à le libérer de prison.

Ben Uliel a été reconnu coupable en 2020 de trois chefs de meurtre, de deux chefs de tentative de meurtre, d’incendie criminel et de conspiration en vue de commettre un crime à motivation raciale, dans le cadre d’un « acte terroriste ».

Amiram Ben-Uliel, condamné pour l’incendie criminel de Douma en juillet 2015, au cours duquel trois membres de la famille Dawabsha ont été tués, assistant à une audience sur son appel, à la Cour suprême de Jérusalem, le 7 mars 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Il purge trois peines de réclusion à perpétuité assorties d’une peine de 20 ans pour l’attentat de 2015 dans le village de Duma en Cisjordanie, au cours duquel Riham et Saad Dawabsha ont été tués ainsi que leur fils de 18 mois, Ali Saad. Seul le fils de cinq ans du couple, Ahmed, a survécu à l’attaque terroriste, avec de graves brûlures sur tout le corps.

La campagne en faveur de la libération de l’extrémiste juif, intitulée « Amiram mérite lui aussi qu’on lui rende justice », a fait les gros titres en début de semaine quand la députée du parti Otzma Yehudit d’extrême-droite, Limor Son Har-Melech, a pris la parole lors d’un événement de collecte de fonds en faveur de Ben Uliel, insistant sur le fait que ce dernier était innocent et qu’il était « un tzaddik » [un homme vertueux].

Dans la matinée de jeudi, la collecte de fonds en ligne atteignait un montant de 1 203 307 shekels. 6 020 donateurs y ont participé.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.