Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

Tony Awards : Un déluge de nominations pour les pièces à thème juif à Broadway

'Parade' et 'Leopoldstadt' sont nominés dans six catégories, annoncées par Lea Michele, qui fait parler d’elle depuis qu’elle a pris la tête de la reprise de 'Funny Girl'

Micaela Diamond et Ben Platt lors de la Première au New York City Center, le 1er novembre 2022. (Crédit : Bruce Glikas/WireImage/GettyImages via la JTA)
Micaela Diamond et Ben Platt lors de la Première au New York City Center, le 1er novembre 2022. (Crédit : Bruce Glikas/WireImage/GettyImages via la JTA)

JTA – Des spectacles sur la Shoah et un incident antisémite célèbre aux États Unis ont été nominés aux Tony Awards, mardi matin, alors que, cette année, la scène juive se taille une place de choix à Broadway.

La reprise de la comédie musicale de 1998, « Parade », avec Ben Platt dans le rôle de Leo Frank, Juif victime d’un lynchage au début du 20ème siècle, a reçu six nominations, dont celle de la meilleure reprise d’une comédie musicale et celle du meilleur acteur pour Platt.

L’actrice juive Micaela Diamond a également obtenu une nomination pour son rôle de Lucille, la femme de Leo, ce qui a fait hurler de joie la présentatrice des prix, Lea Michele, lors de la cérémonie de nomination diffusée en direct mardi matin.

Monté sur scène à un moment de prise de conscience de l’antisémitisme, « Parade » a attiré l’attention dès sa Première à Broadway lorsque des néonazis ont manifesté devant les portes du théâtre. Cet incident a suscité un formidable élan de soutien de la part de la communauté juive de Broadway.

Platt lui-même est arrivé au Met Gala, hier soir, avec un collier d’étoile de David, ce qui a conféré une signification toute particulière à l’évènement.

« Leopoldstadt », pièce épique et très personnelle de Tom Stoppard sur la saga multi-générationnelle d’une famille juive viennoise avant, pendant et après la Shoah, a également reçu six nominations, dont une pour la meilleure pièce.

Brandon Uranowitz est nominé dans la catégorie du meilleur acteur dans le premier rôle d’une pièce de théâtre, et Patrick Marber pour la réalisation. Tous deux sont juifs.

Les signaux étaient plus mitigés pour une autre production juive très médiatisée, « The Sign In Sidney Brustein’s Window », qui a remporté deux nominations, dont celle de la meilleure reprise d’une pièce.

Ecrite par Lorraine Hansberry en 1964, peu de temps avant sa mort, l’histoire raconte les aventures d’une Juive un peu bohème aux prises avec le changement politique et social à Greenwich Village. La pièce n’avait plus été montée à Broadway depuis sa Première.

Aucune de ses stars de premier plan, que ce soit Oscar Isaac ou Rachel Brosnahan, n’ont été nominées. Seule Miriam Silverman l’a été pour son rôle de belle-sœur antisémite du personnage interprété par Isaac.

Outre « Parade », le renouveau musical est incarné – et même dominé – par des spectacles aux racines juives.

Une nouvelle version du classique de 1960 « Camelot », présentée sous le titre « Lerner & Loewe’s Camelot », en hommages aux auteurs juifs de Broadway responsables de la première mise en scène, Alan Jay Lerner et Frederick Loewe, a également été nominée. Écrite par Aaron Sorkin, qui est Juif, et réalisée par Bartlett Sher, qui a appris à l’adolescence que son père était Juif, ce nouveau « Camelot » a reçu un total de cinq nominations.

Aperçu de la troupe de « Leopoldstadt », qui raconte l’histoire d’une famille juive viennoise sur plusieurs générations. (Crédit : Joan Marcus via la JTA)

Deux réinterprétations des standards de Stephen Sondheim, « Into The Woods » et « Sweeney Todd : The Demon Barber of Fleet Street », complètent cette catégorie.

Le chanteur pop Josh Groban, dont le père était Juif avant de se convertir au christianisme, religion de sa mère, a été nominé pour son rôle dans « Sweeney Todd », tandis que Julia Lester, dont l’arrière-grand-père faisait partie d’un théâtre yiddish en Pologne, a été nominée pour son rôle dans « Into the Woods ».

La pièce « Good Night, Oscar », sur la lutte de l’artiste juif Oscar Levant contre la maladie mentale, a remporté trois nominations, dont celle du meilleur acteur et de la meilleure actrice pour Sean Hayes et Rachel Hauck.

« Mort d’un commis voyageur », nouvelle reprise de la pièce classique du dramaturge juif Arthur Miller, a également remporté deux nominations.

L’actrice juive Jessica Hecht a obtenu une nomination pour son rôle dans la pièce « Summer, 1976 », qui raconte l’histoire d’une longue amitié entre deux femmes. Hecht se trouve, dans cette catégorie, face à des monstres sacrés, comme Jessica Chastain, Jodie Comer ou Audra McDonald.

D’autres nominations sont allées à une comédie musicale moderne qui réinvente « Certains l’aiment chaud », la comédie travestie de 1959.

Le film original comptait un grand nombre d’artistes juifs: réalisé par Billy Wilder, avec Tony Curtis et Marilyn Monroe, qui s’était convertie au judaïsme, il comptait également au casting l’acteur juif récemment décédé Nehemiah Persoff, dans un petit rôle.

La nouvelle comédie musicale, d’Amber Ruffin et Matthew López, a raflé la mise, avec 13 nominations aux Tony Awards, dont celle de la meilleure nouvelle comédie musicale. L’auteur-compositeur juif Marc Shaiman a été nominé dans la catégorie musique.

Oscar Isaac joue le rôle principal dans une reprise de « The Sign in Sidney Brustein’s Window » de Lorraine Hansberry au BAM Harvey Theater à Brooklyn, New York. (Crédit : Julieta Cervantes via la JTA)

Une nouvelle version de la comédie musicale inspirée du film, « New York, New York » a reçu neuf nominations, dont celle de la meilleure nouvelle comédie musicale.

Le film de 1977 comptait un grand nombre de talents juifs, comme le duo de compositeurs John Kander et Fred Ebb, qui avait écrit la musique. Kander est co-crédité, avec Lin-Manuel Miranda, pour de nouveaux morceaux qui viennent enrichir cette nouvelle version.

La prolifique compositrice de théâtre juive Jeanine Tesori a connu un nouveau succès à Broadway, cette année, avec la comédie musicale « Kimberly Akimbo », qui a reçu huit nominations, dont une au titre de la musique.

Les nominations ont été co-annoncées mardi matin par Michele, qui fait parler d’elle à Broadway depuis qu’elle a remplacé Beanie Feldstein dans la reprise de « Funny Girl ».

Feldstein avait été ignorée des Tony, l’an dernier, victime de critiques plutôt tièdes sur sa performance dans la comédie musicale dédiée à l’histoire de la comédienne juive Fanny Brice.

La cérémonie des Tony Awards sera diffusée sur CBS et divers services de streaming appartenant à Paramount le 11 juin prochain.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.