Rechercher

Travaux ferroviaires cette semaine : circulation difficile prévue sur la côte

Les trains ne circuleront pas entre Netanya et Binyamina et des navettes seront mises en place, avec des embouteillages à la clef sur les routes

Un train israélien longe l’autoroute Ayalon, près de la gare centrale de la rue Arlozorov à Tel Aviv, le 23 août 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Un train israélien longe l’autoroute Ayalon, près de la gare centrale de la rue Arlozorov à Tel Aviv, le 23 août 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

D’importants embouteillages sont attendus le long des routes côtières israéliennes à partir de dimanche, en raison de la fermeture par la compagnie de chemins de fer israélienne de certains tronçons de la ligne Tel Aviv-Haïfa, pour travaux.

Ces travaux, qui ont pour objectif d’améliorer la connexion de la ligne côtière à la ligne orientale, qui dessert les villes de Petah Tikva, Kfar Saba et Raanana, seront réalisés entre le dimanche 24 juillet et le samedi 30 juillet.

Les trains en direction du nord auront pour terminus Herzliya ou Netanya, tandis que les trains en direction du sud en provenance de Nahariya n’iront pas plus loin que Binyamina. Des navettes desserviront plusieurs gares centrales ainsi que les terminus temporaires. Des informations complètes sont disponibles sur le site internet des chemins de fer israéliens.

On s’attend à ce que des milliers de personnes affectées par ces interruptions de service empruntent la route pour effectuer leurs déplacements, aussi des bouchons sont-ils prévus tout au long de la semaine.

La compagnie israélienne de chemins de fer a expliqué avoir positionné ces travaux pendant l’été, période normalement plus calme en matière de trafic routier.

Les Israéliens souffrent de plus en plus des problèmes de circulation routière. La concentration de la population dans le centre du pays, l’insuffisance du réseau de transports publics et la lenteur des projets d’aménagement routiers font de la circulation en Israël un problème aigu, 3,5 fois pire que la moyenne de l’OCDE, alors même que le taux d’équipement en véhicules est relativement faible par rapport à d’autres pays développés.

Embouteillages sur l’autoroute Ayalon à Tel Aviv, le 2 décembre 2021. (Tomer Neuberg/Flash90)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...