Tremblement de terre mineur ressenti dans le nord d’Israël
Rechercher

Tremblement de terre mineur ressenti dans le nord d’Israël

L’épicentre de la secousse de 3,8 est situé à 5 kilomètres de la mer de Galilée ; aucun blessé ni dégâts à déplorer

Vue sur les alentours d'Eilat (Crédit :  Matanya Tausig/Flash90)
Vue sur les alentours d'Eilat (Crédit : Matanya Tausig/Flash90)

Un tremblement de terre mineur a frappé le nord d’Israël vendredi main, d’une magnitude de 3,8 sur l’échelle de Richter.

La secousse s’est produite vers 6h35 du matin, et l’épicentre est situé à 5 kilomètres de la mer de Galilée, près de la ville de Tibériade, selon Geological Survey of Israel.

Aucun blessé ni dégâts ne sont à déplorer.

La semaine dernière, une secousse d’une magnitude de 3,6 sur l’échelle de Richter a ébranlé le nord du pays, avec un épicentre au Liban.

Aucun blessé ni dégâts n’ont été signalés en Israël, ni dans les médias libanais.

Mardi, un autre tremblement de terre a été signalé à Eilat, ne causant ni blessé ni dégâts. La secousse, d’une ampleur de 4,4 sur l’échelle de Richter, selon US Geological Survey, avait son épicentre à 8 kilomètres à l’ouest de Dahab, dans la péninsule égyptienne du Sinaï.

Au début du mois de novembre, des experts ont mis en garde une commission à la Knesset que le pays n’était pas préparé aux milliers de décès et aux centaines de milliards de shekels de dégâts qui pourraient survenir dans le cas d’un tremblement majeur dans la région.

Le Commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset s’est réunie pour évoquer la gestion des tremblements de terre, sur la base d’une évaluation, si une telle catastrophe se produisait, et selon laquelle Israël perdrait 7 000 citoyens et où les dégâts se chiffreraient à 200 milliards de shekels.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...